Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : record de cas avec 3.292 infections et 506 patients dans un état grave

Actualités 18.11.2021 à 15h35
Plus de 3.000 infections
Salles de soins intensifs

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- Les cas quotidiens de nouveau coronavirus (Covid-19) ont de nouveau dépassé les 3.000 ce jeudi et ainsi atteint un record historique, a fait savoir l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA), intensifiant les inquiétudes sur la capacité d'accueil des établissements hospitaliers sur fond d'augmentation continue des cas graves.

Le pays a signalé 3.292 nouvelles infections au Covid-19, dont 3.272 locales, portant le bilan à 406.065, selon la KDCA.

Le chiffre de ce jeudi, en hausse par rapport aux 3.187 de la veille, est le plus élevé depuis le début de l'épidémie après 3.270 contaminations rapportées le 25 septembre. Il s'agit de la deuxième journée consécutive où le nombre de cas journaliers franchi le cap des 3.000.

Le bond des infections journalières est intervenu après que le gouvernement a mis en place le 1er novembre le régime «vivre avec le Covid» qui appelle à assouplir les restrictions antivirus pour un retour progressif à la vie normale. Les infections journalières sont à quatre chiffres depuis le 7 juillet.

Le pays a ajouté 29 décès supplémentaires dus au Covid-19, portant le total à 3.187. Le taux de mortalité était de 0,78%.

Parmi les cas locaux, la capitale a signalé 1.432 nouveaux cas, la province du Gyeonggi et la ville d'Incheon, juste à l'ouest de Séoul, en recensant respectivement 965 et 195 cas.

Le nombre de patients dans un état grave a atteint 506 aujourd'hui, marquant une légère baisse par rapport aux 522 la veille.

Les autorités sanitaires avaient indiqué plus tôt qu'elles pouvaient gérer jusqu'à environ 500 patients gravement malades de manière stable avec la capacité médicale actuelle.

Les infections après la vaccination complète, notamment chez les personnes âgées dans les établissements de soins et hôpitaux, ont également bondi alors que l'efficacité des vaccins s'affaiblit chez les personnes qui ont été vaccinées au début de cette année.

Dans le cadre du régime «vivre avec le Covid», le gouvernement compte lever complètement les restrictions antivirus d'ici la fin février.

Séoul projette de se diriger vers la deuxième phase à la mi-décembre après une période d'évaluation de deux semaines mais les autorités sanitaires ont averti que le pays pourrait ne pas être en mesure de passer à la prochaine étape si la tendance actuelle se poursuit.

La KDCA a mis en place mercredi un nouveau système à cinq niveaux pour évaluer le niveau de risque de Covid-19 sur une base hebdomadaire et pour décider de poursuivre ou non les mesures de distanciation sociale assouplies.

Si le niveau de risque atteint le quatrième palier ou plus, le gouvernement procédera à une «évaluation d'urgence» de la situation pandémique pour appliquer des plans d'urgence tout en mettant un terme aux restrictions assouplies.

Les autorités examineront immédiatement aussi s'il convient de mettre en œuvre des plans d'urgence lorsque le taux d'occupation des lits d'hôpitaux pour les patients dans un état grave dépassera le seuil de 75%, selon la KDCA.

Le taux d'occupation des lits dans les unités de soins intensifs pour les patients atteints du Covid-19 s'est élevé à 80,9% à Séoul et à 63,8% dans l'ensemble du pays, en-deçà du seuil.

Des officiels de la santé ont estimé aujourd'hui qu'il était trop tôt pour imposer des mesures d'urgence.

«Alors que nous assistons à l'augmentation du nombre de cas principalement dans les établissements à haut risque plutôt qu'à celui de patients du Covid-19 gravement malades, ce n'est pas le bon moment pour renforcer les règles de distanciation sociale», a estimé Son Young-rae, un haut officiel en chage des affaires sanitaires, lors d'un point de presse.

Son a souligné la nécessité de se focaliser sur la prévention de nouvelles infections dans les établissements à haut risque tels que les maisons médicalisées.

Environ 42,11 millions de personnes, ou 82% de la population du pays, avait reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 jusqu'à mercredi. Le nombre de personnes complètement vaccinées s'est élevé à 40,31 millions, soit 78,5%, a précisé la KDCA.

Plus de 500.000 élèves de terminale et candidats passent aujourd'hui un examen d'entrée à l'université sur fond de pandémie.

jhoh@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page