Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le chef de Samsung discute des vaccins et des activités sans fil avec Moderna et Verizon

Actualités 18.11.2021 à 18h54

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- Le dirigeant de facto du groupe Samsung, Lee Jae-yong, a rencontré les dirigeants de Moderna et de Verizon aux Etats-Unis afin d'améliorer la coopération avec ses partenaires internationaux, a déclaré Samsung ce jeudi.

Lee, vice-président de Samsung Electronics Co., a rencontré mardi Noubar Afeyan, président et cofondateur de la société américaine de biotechnologie Moderna Inc. au siège de Flagship Pioneering à Cambridge, Massachusetts. Flagship Pioneering est une société de capital-risque également fondée par Afeyan, qui se concentre sur la biotechnologie.

Les deux parties auraient discuté de leur coopération dans le développement et la production de vaccins contre le Covid-19 et, par extension, dans d'autres secteurs biologiques à l'avenir.

Samsung Biologics Co, la branche biotechnologique du groupe Samsung, a conclu un accord avec Moderna en mai pour «soutenir la production de centaines de millions de doses de vaccin contre le Covid-19 de Moderna destinées à l'approvisionnement des marchés hors des Etats-Unis». La société produit le vaccin depuis octobre.

En août, Samsung a déclaré qu'il investira 240.000 milliards de wons (205 milliards de dollars) dans les industries des puces et de la biologie au cours des trois prochaines années, afin d'assurer les futurs moteurs de croissance et d'étendre son leadership technologique à l'ère post-Covid-19.

Samsung a déclaré que l'investissement sera utilisé pour promouvoir ses activités stratégiques, notamment les semi-conducteurs, les produits pharmaceutiques, les réseaux de communication de nouvelle génération et la recherche informatique, sans toutefois révéler le montant qui sera consacré à chaque secteur.

Le vice-président de Samsung Electronics Co. Lee Jae-yong (à gauche), pose pour une photo avec Noubar Afeyan, cofondateur et président de la société de biotechnologie Moderna, lors de leur réunion à Cambridge, Massachusetts, le 16 novembre 2021. (Photo fournie par Samsung. Archivage et revente interdits)
Le vice-président de Samsung Electronics Co. Lee Jae-yong (à gauche), pose pour une photo avec Hans Vestberg, chef de la société de télécommunications Verizon Communications, lors de leur réunion au siège de la société américaine à Basking Ridge, New Jersey, le 17 novembre 2021. (Photo fournie par Samsung. Archivage et revente interdits)

Samsung a déclaré qu'il allait également stimuler ses activités pharmaceutiques par le biais de ses filiales Samsung Biologics Co. et Samsung Bioepis Co.

«Nous continuerons à faire des investissements agressifs dans le secteur des organisations de développement et de fabrication sous contrat (CDMO) et à étendre notre statut de leader en tant que centre de production biopharmaceutique en construisant nos cinquième et sixième usines», a-t-il déclaré à l'époque. «Outre les produits biopharmaceutiques, nous prévoyons également de nous lancer dans le secteur des CDMO pour les vaccins et les médicaments de thérapie génique.»

Samsung Biologics construit actuellement sa quatrième usine, ce qui fera de l'entreprise le leader mondial dans le secteur CDMO avec une capacité de 620.000 litres.

Lee s'est rendu mercredi au siège de Verizon, un opérateur américain de réseaux sans fil, dans le New Jersey, pour rencontrer son PDG, Hans Vestberg.

Les deux hommes se sont rencontrés pour la première fois au Congrès mondial de la téléphonie mobile 2010 à Barcelone, Lee en tant que vice-président de Samsung Electronics et Vestberg en tant que président et PDG d'Ericsson à l'époque.

L'année dernière, Samsung Electronics a signé un accord avec Verizon pour fournir des équipements de communication 5G d'une valeur de 7.900 milliards de wons, le plus gros accord jamais conclu par une entreprise sud-coréenne dans ce secteur.

Les deux entreprises ont uni leurs efforts en 2018 pour commercialiser le service 5G à domicile auprès de certains clients de Verizon, en première mondiale.

Lee séjourne aux Etats-Unis depuis dimanche. Il devrait notamment sélectionner le site de la nouvelle usine de semi-conducteurs de Samsung, qui sera la deuxième usine de fabrication de puces de l'entreprise aux Etats-Unis. Taylor, au Texas, est considéré comme le candidat le plus probable.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page