Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La représentante américaine au commerce à Séoul pour discuter des chaînes d'approvisionnement et de l'ALE

Actualités 18.11.2021 à 21h24

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- La représentante américaine au commerce (USTR), Katherine Tai, est arrivée ce jeudi en Corée du Sud pour discuter des questions commerciales en suspens telles que les chaînes d'approvisionnement de composants clés et les tarifs douaniers sur l'acier.

Il s'agit de la première fois en 10 ans qu'un haut responsable américain du commerce se rend dans la quatrième économie d'Asie.

La représentante prévoit de rencontrer vendredi le ministre sud-coréen du Commerce Yeo Han-koo lors de la réunion du comité conjoint de l'accord de libre-échange (ALE) Corée-Etats-Unis et de tenir des entretiens avec le ministre de l'Emploi et du Travail, An Kyung-duk, sur les droits des travailleurs et la politique commerciale.

Samedi, elle rencontrera des femmes dirigeantes des secteurs public et privé avant de partir pour l'Inde le lendemain, selon son bureau.

L'ordre du jour de la réunion entre Tai et Yeo comprend la manière de renforcer la coopération bilatérale dans les chaînes d'approvisionnement mondiales et les tarifs douaniers sur les exportations des produits sud-coréens de l'acier et de l'aluminium.

Séoul et Washington sont convenus de travailler plus étroitement afin d'assurer la résilience des chaînes d'approvisionnement de composants clés, y compris les semi-conducteurs, à la suite d'une pénurie mondiale de puces et d'autres produits industriels majeurs.

Les deux parties sont convenues plus tôt de créer un nouveau canal de dialogue sur les semi-conducteurs et de tenir une réunion inaugurale le mois prochain.

La Corée du Sud cherche également à faire réviser la section 232 liée aux tarifs douaniers sur ses exportations des produits de l'acier et de l'aluminium vers les Etats-Unis, après que Washington a décidé d'autoriser l'importation en franchise de certains produits européens de l'acier et de l'aluminium dans le pays.

L'accord entre les Etats-Unis et l'UE a suscité des inquiétudes quant aux effets néfastes sur les exportations sud-coréennes.

Actuellement, les Etats-Unis accordent une exemption des droits de douane de 25% sur les importations des produits de l'acier sud-coréen en échange d'un quota d'importation annuel de 2,63 millions de tonnes, soit 70% du volume moyen des exportations de produits sidérurgiques de Séoul au cours des trois dernières années, conformément à leur accord de 2018.

Tai «rencontrera des représentants du gouvernement et des parties prenantes pour discuter de l'engagement durable des Etats-Unis envers la région indo-pacifique et pour renforcer les relations commerciales et économiques avec des alliés et partenaires clés», a déclaré le bureau de l'USTR dans un communiqué.

Les Etats-Unis sont le deuxième partenaire commercial de la Corée du Sud et la Corée du Sud est le sixième partenaire commercial des Etats-Unis.

Le ministre du Commerce, Yeo Han-koo, et la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai, se rencontrent à Sorento, en Italie. (Photo fournie par le ministère du Commerce. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page