Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Lancement d'un «système d'alerte précoce» pour faire face à la pénurie de matériaux clés

Actualités 18.11.2021 à 22h50

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- Le gouvernement a annoncé ce jeudi qu'il lancera un système de surveillance d'une vingtaine de matières premières clés dont le magnésium et le tungstène, afin d'assurer des approvisionnements stables et d'éviter la récurrence d'une crise similaire à la pénurie d'approvisionnement en solution d'urée.

Le «système d'alerte précoce» des matières premières a pour but de gérer en urgence l'approvisionnement des matières fortement dépendantes des importations afin d'éviter les éventuelles pénuries.

Le système vise à accélérer la prise des mesures nécessaires si des problèmes de production ou d'approvisionnement surviennent sur les marchés étrangers et à réduire la période de surveillance des matières à haut risque.

Le gouvernement prévoit d'étendre la liste de tels matériaux à 200.

La Corée du Sud s'efforce de résoudre la pénurie d'approvisionnement en solution d'urée, un fluide nécessaire à la réduction des émissions des voitures diesel, depuis que la Chine a limité les exportations d'urée au bénéfice de son marché intérieur.

Le ministre des Finances Hong Nam-ki a déclaré que le gouvernement renforcera la surveillance de la chaîne d'approvisionnement des principaux matériaux stratégiques et cherchera à diversifier les sources d'importation.

Quant à la solution d'urée, le gouvernement a déclaré que le marché montrait des signes de stabilisation pour la première fois depuis la crise d'approvisionnement.

«La production de cinq grands fabricants a dépassé la consommation moyenne journalière de 600.000 litres et le marché semble se stabiliser», a indiqué ce jeudi le premier vice-ministre des Finances Lee Eog-weon lors d'une réunion interagences sur l'approvisionnement en solution d'urée.

Le gouvernement cherche à obtenir de l'urée ou de la solution d'urée des pays étrangers, notamment le Vietnam, la Malaisie et le Mexique. Il a déclaré qu'il fournira quelque 1,8 million de litres de solution d'urée à environ 100 stations-service. Depuis vendredi, un total de 1,127 million de litres ont été distribués.

Le premier vice-ministre des Finances, Lee Eog-weon, s'exprime lors d'une réunion interagences sur l'approvisionnement en solution d'urée au complexe gouvernemental à Séoul, le 18 novembre 2021. (Photo fournie par le ministère des Finances. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page