Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

«Pumpkin» de Yayoi Kusama, l'œuvre d'art la plus chère vendue en Corée cette année

Sport/Culture 24.11.2021 à 15h30
«Pumpkin» de Yayoi Kusama. (Photo fournie par Seoul Auction. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 24 nov. (Yonhap) -- «Pumpkin», une peinture réalisée au début de la carrière de la célèbre artiste contemporaine japonaise Yayoi Kusama, est devenue l'œuvre d'art la plus chère vendue à des enchères en Corée du Sud cette année.

«Pumpkin» de Kusama, datant de 1981, a été adjugée à 5,4 milliards de wons (4,5 millions de dollars) lors d'une vente aux enchères qui s'est déroulée hier au centre à Gangnam de Seoul Auction.

La pièce monumentale de l'artiste a battu le précédent record de 4,2 milliards de wons établi par «Les Jardins de Saint-Paul» (1973) de Marc Chagall en mai.

«Pumpkin» est aussi devenue l'œuvre de l'artiste la plus chère jamais vendue en Corée du Sud. Le précédent record était de 3,65 milliards de wons.

La peinture a attiré une grande attention lors de la vente aux enchères alors qu'elle date de la période pendant laquelle l'artiste, aujourd'hui âgée de 92 ans, a commencé à travailler sur son thème phare de la citrouille à pois.

L'œuvre de 1,16 mètre de large est la plus grande de la série des peintures «Pumpkin» de Kusama qui ont été présentées en Corée du Sud.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page