Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul demande la coopération internationale pour l'approvisionnement en solution d'urée

International 24.11.2021 à 18h43
Un porte-conteneurs transportant 300 tonnes d'urée en provenance de Chine arrive dans un port à Ulsan, à 415 km au sud-est de Séoul, le mardi 23 novembre 2021.

SEOUL, 24 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud a demandé la coopération internationale dans le cadre de ses efforts pour s'assurer un approvisionnement stable en solution aqueuse à base d'urée sur fond de pénurie, a déclaré ce mercredi le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Le ministre du Commerce Yeo Han-koo a fait cette demande durant l'événement «Networking Day» pour l'aide publique au développement (APD), qui a rassemblé les ambassadeurs et les chargés d'affaires de 27 pays en voie de développement en Asie, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique, selon le ministère.

«Durant la rencontre, Yeo a expliqué les efforts en cours de Séoul pour résoudre les retards d'importation d'urée et pour trouver des canaux d'approvisionnement alternatifs, et a demandé à l'Indonésie et aux autres nations la coopération», a dit le ministère.

Le rendez-vous est intervenu alors que la Corée du Sud fait face à une pénurie d'approvisionnement en solution aqueuse à base d'urée, un matériau clé utilisé dans les véhicules diesel pour réduire les émissions, alors que la Chine a imposé des restrictions aux exportations d'urée le mois dernier pour atténuer les problèmes de fourniture interne.

Environ 97,6% de ses importations d'urée provenaient de Chine pour les neuf premiers mois de cette année, contre 88% en 2020, soulignant sa forte dépendance à l'égard du pays voisin riche en ressources pour ce matériau, selon les données du gouvernement.

L'Indonésie est le seul pays pouvant produire de l'urée parmi les 27 nations participantes, mais le gouvernement a tenu l'événement qui a été diffusé en streaming sur YouTube pour obtenir le soutien d'un grand nombre de pays, a fait savoir un officiel du ministère.

Les principaux pays avec lesquels le gouvernement a demandé la coopération pour l'approvisionnement en urée incluent le Vietnam, l'Arabie saoudite, la Malaisie, le Qatar et la Mongolie, a-t-il été ajouté.

Durant l'événement, le ministre a également promis de booster la coopération et l'assistance avec des pays de manière mutuellement bénéfique en se focalisant sur le secteur du numérique et les réponses au changement climatique, a noté le ministère.

Environ 16.000 tonnes d'urée seront importées de Chine et d'autres pays d'ici le début du mois prochain, une quantité suffisante pour produire de la solution d'urée pour environ 80 jours d'utilisation.

Le gouvernement s'attend à ce que l'approvisionnement en solution d'urée soit stable jusqu'au milieu de l'année prochaine, compte tenu des importations d'urée prévues et des importations en cours de négociation.

Au cours de la réunion, le ministre s'est également engagé à renforcer la coopération et l'assistance avec les pays de manière mutuellement bénéfique, en mettant l'accent sur le secteur numérique et les réponses au changement climatique, a noté le ministère.

Cette année, la Corée du Sud a affecté 950,5 milliards de wons pour divers projets liés à l'APD et elle a proposé une hausse de 17,3% du budget pour l'année prochaine afin d'aider les pays en voie de développement à surmonter la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) et renforcer les échanges avec les nations asiatiques, d'Amérique latine, du Moyen-Orient et africaines, selon le ministère des Affaires étrangères.

rainmaker0220@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page