Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un conseil consultatif se penchera sur la question de la consommation de viande de chien

National 25.11.2021 à 14h09
Le Premier ministre Kim Boo-kyum préside une réunion de coordination politique le jeudi 25 novembre 2021 au complexe gouvernemental à Séoul.

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- Le Premier ministre Kim Boo-kyum a déclaré ce jeudi que le gouvernement formerait un conseil consultatif mené par le secteur civil pour obtenir un consensus social en vue d'interdire ou non la consommation de viande de chien.

Kim a fait cette annonce alors qu'il dirigeait une réunion de coordination politique. Il a dit que les ministres concernés devaient faire des efforts actifs pour déterminer les faits et peser les diverses opinions publiques entourant la pratique controversée.

«Nous formerons un conseil consultatif conjoint gouvernement-privé mené par des civils et obtiendrons un consensus social», a dit le Premier ministre.

«La controverse sur la consommation de viande de chien n'est pas nouvelle et persiste depuis plus de 30 ans, depuis les Jeux olympiques de Séoul 1988», a-t-il dit.

«Avec la forte hausse des ménages élevant des animaux de compagnie et l'intérêt public croissant pour les droits et la protection sociale des animaux, il y a des voix croissantes qui disent qu'il est difficile de voir la consommation de viande de chien comme faisant partie d'une vieille culture alimentaire.»

La réunion d'aujourd'hui est intervenue après que le président Moon Jae-in a soulevé la nécessité d'«envisager prudemment d'interdire la consommation de viande de chien» durant une session avec Kim en septembre.

Les activistes pour les droits des animaux condamnent la pratique qu'ils estiment cruelle, tandis que d'autres revendiquent que les personnes doivent être libres de choisir ce qu'elles mangent.

Moon est connu pour être un amoureux des chiens et vit avec plusieurs chiens dans l'enceinte de la résidence présidentielle.

Plus tôt ce mois-ci, un sondage de Realmeter a montré que 48,9% des sondés sont opposés à une interdiction de la consumation de viande de chien par la loi, tandis que 38,6% sont en faveur.

La loi sur la protection animale de la Corée du Sud vise à prévenir l'abattage cruel de chiens et chats, mais n'interdit pas la consommation de viande de chien.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page