Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Hyundai testera une voiture autonome de niveau 4 l'année prochaine

Science/Tech 25.11.2021 à 16h45

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- Hyundai Motor Co. a annoncé ce jeudi qu'il testerait un véhicule autonome de niveau 4 à Séoul au premier semestre de l'année prochaine alors que le premier constructeur automobile sud-coréen s'efforce d'obtenir un avantage dans le service de mobilité du futur.

L'entreprise a dévoilé cette semaine son plan lors du Salon de la mobilité de Séoul 2021 pour lancer le test du service RoboRide en utilisant son véhicule autonome de niveau 4 dans les rues d'une zone désignée du centre de la capitale.

Un véhicule autonome de niveau 4 signifie que la voiture peut fonctionner presque indépendamment avec peu d'intervention ou de contrôle de la part du conducteur humain. Il est conçu pour gérer des situations inattendues, comme une défaillance du système, bien que le conducteur humain puisse toujours reprendre le volant manuellement.

L'opération prévue aidera à vérifier et à faire progresser la technologie de conduite autonome, a mis en avant Hyundai.

Le constructeur a également dévoilé le rendu du véhicule autonome qui sera fabriqué sur la base de son modèle SUV électrique Ioniq.

«Nous développons une technologie entièrement autonome qui ne nécessitera pas l'intervention du conducteur, basée sur la technologie de conduite autonome qui a été vérifiée et appliquée aux modèles existants», a déclaré Jang Woong-jun, chef de la division de conduite autonome de Hyundai.

«Nous prévoyons d'introduire bientôt un service de livraison robotisé qui favorisera l'efficacité logistique», a fait savoir Jang.

Le constructeur automobile a également révélé qu'il travaillait à ajouter davantage de fonctions à la conduite autonome de niveau 4 comme la possibilité de se connecter à distance à un centre de contrôle pour une assistance en cas d'urgence sur la route. Un système d'auto-reconnaissance qui détecte les autobus scolaires ou les ambulances soit par leur forme, soit par le son de manière à céder le passage fait également partie de ceux en cours de développement, a précisé Hyundai.

L'année prochaine, la firme a annoncé son intention de lancer le Ioniq 6 et son camion à pile à combustible Xcient et son autobus électrique à plancher surbaissé Elec City en Corée du Sud.

Cette photo, fournie par Hyundai Motor Co. le 25 novembre 2021, montre son SUV électrique Ioniq 5 autonome. (Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page