Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Plus de la moitié des ventes de Bernard Werber ont été réailsées en Corée du Sud

Actualités 03.12.2021 à 09h56
Bernard Werber, présente l'édition traduite en coréen de «Depuis l'au-delà» (2017), lors d'une conférence de presse tenue à l'hôtel Westin Chosun de Séoul, le 5 juin 2019.

SEOUL, 03 déc. (Yonhap) -- Plus de la moitié des ventes mondiales des œuvres de l'auteur français Bernard Werber ont été réalisées sur le marché sud-coréen, a annoncé ce jeudi sa maison d'édition locale The Open Books.

La première traduction d'un ouvrage de Werber remonte à 1993 avec «Les Fourmis», et depuis, 12,5 millions d'exemplaires de ces œuvres traduites en coréen ont été écoulées en Corée du Sud.

«L'Ultime secret», «le Cycle des dieux» et «l'Arbre des possibles» ont dépassé respectivement le million de ventes ici.

Les romans de Werber ont été traduits en 35 langues avec des ventes s'élevant à 23 millions d'exemplaires à l'échelle mondiale.

La popularité de l'écrivain français est devenue légendaire dans le milieu des professionnels de l'édition au pays du Matin-Clair. En 2016, la librairie locale Kyobo a annoncé que, parmi les écrivains locaux et étrangers, Werber a été le plus lu sur le marché sud-coréen durant les 10 années passées.

Werber a transmis un message de remerciements par le biais de sa maison d'édition sud-coréenne dans lequel il a souligné que lorsqu'il écrit, il tient compte des lecteurs sud-coréens qui vont le lire. Il a également indiqué qu'il continuera à présenter des nouveautés, comparant l'écriture à un marathon.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page