Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Les rassemblements privés seront autorisés jusqu'à 6 dans le grand Séoul et 8 dans les autres régions

National 03.12.2021 à 10h09
Premier ministre
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 03 déc. (Yonhap) -- Le gouvernement a décidé ce vendredi de limiter les rassemblements privés à six personnes dans le grand Séoul et à huit dans les autres régions pour les quatre semaines à venir à partir de lundi prochain, a déclaré le Premier ministre Kim Boo-kyum.

Kim a annoncé les nouvelles mesures lors d'une réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité sur fond de recrudescence des cas de nouveau coronavirus (Covid-19) dans le pays.

Actuellement, le plafond est de 10 personnes dans la région métropolitaine de Séoul et 12 dans les autres régions en vertu du programme «vivre avec le Covid» mis en place le mois dernier.

Le Premier ministre a également indiqué que la plupart des établissements recevant du public, tels que les restaurants et cafés, seraient ajoutés à la liste des installations exigeant l'attestation de vaccination ou un résultat négatif au test de dépistage à l'entrée.

Le gouvernement autorisera une période de grâce d'une semaine avant d'appliquer la nouvelle règle.

La liste inclut actuellement les karaokés, bains publics, salles de sport, bars, discothèques, hippodromes, vélodromes et casinos.

Le système de passe vaccinal sera appliqué aux adolescents à partir de février prochain une fois qu'un plus grand nombre d'entre eux auront été vaccinés.

«Le gouvernement se focalisera sur le renforcement de la digue ferme (contre le Covid-19) pour les quatre prochaines semaines», a déclaré Kim lors de la réunion.

«Même après aujourd'hui, le gouvernement évaluera régulièrement toutes les conditions antivirus et, si nécessaire, prendra des mesures rapides pour renforcer la campagne de lutte contre le virus n'importe quand», a-t-il ajouté.

La Corée du Sud a vu les nouveaux cas dépasser les 5.000 ces deux derniers jours à des niveaux record depuis le début de l'épidémie au début de l'année dernière.

Le nombre de cas graves a aussi franchi les 700, entraînant une pénurie de lits d'hôpitaux et pesant lourd sur le système de soins de santé.

L'émergence du variant Omicron a intensifié les inquiétudes avec six personnes infectées par la nouvelle souche jusqu'à hier.

Kim a exhorté les personnes âgées à recevoir une dose de rappel et les adolescents à se faire vacciner, en soulignant que les vaccins constituent la meilleure défense contre la maladie.

Il a également demandé aux entreprises de permettre aux employés de travailler à domicile autant que possible jusqu'à la fin de cette année.

A partir d'aujourd'hui, le mois de décembre sera désigné comme la «période d'inspection antivirus spéciale» dans le cadre des efforts visant à contenir le Covid-19.

D'autres détails sur les nouvelles mesures seront annoncés lors d'un point de presse plus tard dans la journée.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page