Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le budget de Séoul pour la coopération intercoréenne augmente de 2 % en 2022

National 03.12.2021 à 16h48
Un budget total de 1.500 milliards de wons sera alloué au ministère de l'Unification pour l'année 2022, incluant 1.271 milliards consacrés au fonds de coopération intercoréenne. (Photomontage fournie par Yonhap News TV. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 03 déc. (Yonhap) -- Le budget 2022 du ministère de l'Unification pour la coopération intercoréenne a légèrement augmenté malgré l'interruption totale des échanges transfrontaliers en raison de l'impasse des négociations nucléaires et du verrouillage prolongé des frontières du Nord pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), selon des responsables.

Dans le cadre du plan budgétaire approuvé par l'Assemblée nationale plus tôt dans la journée, le budget du ministère chargé des relations intercoréennes a été fixé pour l'année prochaine à 1.500 milliards de wons (1,3 milliard de dollars) contre 1.480 milliards de wons cette année.

Sur le total, 1.270 milliards de wons iront au fonds de coopération intercoréenne, soit une augmentation de 2,1% par rapport aux 1.240 milliards de wons de cette année, avec 31,1 milliards de wons nouvellement alloués pour favoriser la coopération des municipalités avec le Nord.

Il reste cependant à voir si la Corée du Sud sera en mesure de dépenser le budget pour promouvoir les relations intercoréennes dans un contexte de pourparlers nucléaires bloqués entre Washington et Pyongyang, et de relations effilochées entre les deux Corées. En 2020, seuls 3,7% du fonds de coopération ont été effectivement dépensés.

«Le taux d'exécution du budget est également faible pour cette année. Nous aurions besoin d'un changement dans les circonstances entourant la péninsule coréenne afin d'utiliser le fonds, et cela dépendra également de la situation du Covid-19», a déclaré un officiel du ministère à la presse.

«L'allocation budgétaire reflète notre détermination à soutenir financièrement les initiatives des collectivités locales pour les échanges transfrontaliers», a-t-il ajouté.

Les autres projets comprennent une enveloppe de 200 millions de wons pour lutter contre la désinformation et 3,28 milliards de wons pour construire un centre de base de données sur la Corée du Nord et l'unification à Goyang, juste au nord-ouest de Séoul.

Le budget consacré au soutien de l'installation des transfuges nord-coréens ici a, quant à lui, été réduit de 2,7% à 95,2 milliards de wons en raison d'une diminution du nombre de personnes fuyant le Nord sur fond de contrôle strict des frontières pour conjurer le Covid-19.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page