Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La marine prête pour un projet de porte-avions léger grâce à l'adoption du budget

National 03.12.2021 à 20h58

SEOUL, 03 déc. (Yonhap) -- La marine sud-coréenne semble prête à débuter l'année prochaine un projet de longue date visant à construire un porte-avions léger, l'Assemblée nationale ayant adopté ce vendredi un budget de 7,2 milliards de wons (6,1 millions de dollars) pour le projet.

Le Parlement a adopté le budget lors d'un vote en session plénière, annulant une décision d'une comission prise le mois dernier de réduire le budget à 500 millions de wons, une réduction drastique qui menaçait la survie du projet de la marine pour acquérir le navire convoité d'ici 2033.

Avec le budget, l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA) devrait entamer l'année prochaine la conception de base du porte-avions envisagé, selon les responsables de la DAPA et de la marine.

Le processus global de développement d'un nouveau navire de guerre comprend trois étapes : la conception conceptuelle, la conception de base et la conception détaillée. Le pays a déjà mené la phase conceptuelle entre octobre 2019 et décembre 2020.

La décision d'allouer le budget est intervenue alors que le bureau présidentiel Cheong Wa Dae et la direction du Parti démocrate au pouvoir auraient travaillé ensemble pour garder le projet, qui était l'un des engagements électoraux du président Moon Jae-in.

Lors d'un événement en mars à l'occasion de la Journée de la défense de la mer de l'Ouest commémorant les contributions des marins à la sécurité maritime, Moon a réitéré sa volonté d'acquérir un porte-avions de 30.000 tonnes.

Un responsable de la marine a déclaré aux journalistes sous couvert d'anonymat que les forces armées feront tout leur possible pour que le projet se déroule comme prévu, en tenant compte de diverses opinions présentées lors du processus de délibération budgétaire.

La marine souhaite que le porte-avions réponde à un large éventail de menaces maritimes, y compris celles de la Corée du Nord, et aux défis de sécurité potentiels au-delà de ses côtes, dans une région entourée de grandes puissances maritimes, telles que la Chine et le Japon.

Certains critiques cependant décrivent les porte-avions comme des «cercueils flottants», car ils peuvent être facilement exposés à des missiles antinavires avancés, des torpilles et d'autres armes, tandis que les autres disent que le porte-avions est un symbole de la puissance navale croissante du pays et de fierté nationale.

Par ailleurs, l'Assemblée nationale a adopté le budget de la défense pour l'année 2022 de 54.610 milliards de wons, en hausse de 3,4% par rapport à l'année précédente. Sur le total, 37.910 milliards de wons sont réservés au fonctionnement des forces militaires, et 16.690 milliards de wons sont destinés à l'amélioration des capacités de défense.

Conception du premier porte-avions léger de Corée du Sud, qui devrait être construit d'ici 2033. (Photo fournie par la marine sud-coréenne. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page