Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les prix des aliments et produits de première nécessité devraient augmenter rapidement au Nord

Actualités 06.12.2021 à 15h19
Des agriculteurs nord-coréens récoltent du riz dans un champ à Kaepung, dans la partie occidentale de la frontière avec la Corée du Sud, sur cette photo prise depuis un observatoire de la ville frontalière sud-coréenne de Paju, le mardi 19 octobre 2021.

SEOUL, 06 déc. (Yonhap) -- Les prix des produits alimentaires et de première nécessité en Corée du Nord devraient augmenter rapidement en raison de la fermeture prolongée des frontières pour éviter la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a déclaré ce lundi le ministère de l'Unification.

Le Nord impose un contrôle strict des frontières depuis l'année dernière, ce qui aurait porté un coup dur à son économie déjà frappée par les sanctions mondiales.

«La Corée du Nord connaît une pénurie alimentaire chronique d'environ 1 million de tonnes d'aliments chaque année», a indiqué la porte-parole du ministère, Lee Jong-joo, lors d'un point de presse régulier. «Alors que la fermeture de la frontière causée par le coronavirus a été prolongée, elle devrait avoir des difficultés pour s'assurer des aliments nécessaires de l'étranger.»

Le Nord a montré des signes de préparation pour la réouverture de sa frontière terrestre avec la Chine. Le Service national du renseignement (NIS) avait estimé que ses services ferroviaires transfrontaliers pourraient reprendre en novembre au plus tôt. Mais la propagation du variant Omicron du Covid-19 a apparemment reporté la réouverture frontalière prévue du régime communiste.

«Bien que notre accès aux informations précises soit limité, l'estimation du gouvernement... est que la volatilité des prix de la nourriture et des produits de première nécessité augmentent (en Corée du Nord) et certains articles montrent un fort bond des prix», a indiqué Lee.

En se référant aux évaluations des experts selon lesquelles la production agricole du Nord pourrait s'améliorer cette année grâce à de meilleures conditions météorologiques, elle a dit que le gouvernement continuerait de surveiller la situation dans le cadre d'un examen sur la nécessité d'une coopération humanitaire.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page