Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon participera au sommet sur la démocratie dirigé par Biden

National 08.12.2021 à 15h07

SEOUL, 08 déc. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in participera cette semaine à un sommet en ligne sur la démocratie qui sera organisé par le président américain Joe Biden, a annoncé ce mercredi son bureau.

Moon devrait informer jeudi à 22h (heure coréenne) les dirigeants de quelque 110 pays des réalisations de la Corée du Sud dans la promotion de la démocratie et des droits de l'Homme, ont déclaré des responsables présidentiels.

Il prévoit également d'exhorter les dirigeants mondiaux à étendre la coopération internationale pour promouvoir la démocratie dans d'autres nations.

Le sommet était une promesse de campagne de Biden, qui donne la priorité à l'objectif de rallier les nations du monde contre les forces de l'autoritarisme.

Les principaux concurrents des Etats-Unis, dont la Chine et la Russie, qui n'ont pas été invités, ont fermement dénoncé le sommet de cette semaine en disant qu'il provoque une division mondiale.

Le président Moon Jae-in prononce un discours de félicitations via liaison vidéo lors de la conférence ministérielle des Nations unies sur le maintien de la paix à Séoul, le mardi 7 décembre 2021. (Photo fournie par le bureau présidentiel. Revente et archivage interdits)(Yonhap)

Le sommet interviendra quelques jours seulement après que les Etats-Unis ont annoncé qu'ils boycotteraient diplomatiquement les Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 en raison des violations des droits humains commises par la Chine.

En réponse à l'annonce de Washington, le gouvernement sud-coréen a réitéré son soutien de principe aux prochains JO, exprimant de nouveau l'espoir qu'ils contribueront à la paix et au progrès des relations intercoréennes.

L'administration Moon Jae-in espère une percée dans les efforts visant à revitaliser le processus de paix intercoréenne grâce aux Jeux de Pékin, similaire aux avancées diplomatiques réalisées dans le sillage des JO de PyeongChang 2018.

Certains voient l'événement de Pékin comme une chance potentielle de progrès significatifs dans l'initiative du gouvernement Moon de déclarer officiellement la fin de la guerre de Corée (1950-1953).

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page