Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le syndicat de Chanel Korea dépose un préavis de grève

Actualités 08.12.2021 à 15h54
Des employés de Chanel Korea donnent une conférence de presse devant le siège social de la filiale sud-coréenne de la marque de luxe française à Séoul pour faire part de leur préavis de grève générale illimitée, le mardi 7 décembre 2021.

SEOUL, 08 déc. (Yonhap) -- Le syndicat des travailleurs des boutiques cosmétiques de Chanel Korea a déposé hier un préavis pour une grève générale à partir du 17 décembre afin de réclamer la reconnaissance des contributions aux ventes en ligne, des salaires à la hauteur du travail, des mesures préventives contre le harcèlement sexuel sur le lieu de travail ainsi que la sécurité de l'emploi.

Le syndicat a également saisi le ministère du Travail et de l'Emploi en accusant la direction de ne pas avoir payé des heures supplémentaires pour les jours fériés depuis 2020. Il a prétendu que la direction a versé 100% d'indemnités journalières alors que la loi prévoit un paiement de 150% du salaire journalier moyen pour les jours fériés.

Kim So-youn, la chef du syndicat, a confié à l'agence Yonhap que «malgré la hausse du chiffre d'affaires grâce à la vente en ligne, les travailleurs des boutiques n'ont pas pu bénéficier d'un salaire correspondant à leur travail qui est devenu plus dur. La direction ne doit pas prendre tous les bénéfices engendrés».

D'après les explications de Kim, les ventes en ligne se produisent après la visite des clients en boutique, qui font des essais et reçoivent des informations auprès des employés sur place. Le chiffre d'affaires provenant des ventes en ligne de Chanel Korea ne représentait que 3,8% du total en 2019 mais est passé à 12,5% en 2020 puis à 21,9% au premier semestre de cette année, marquant une multiplication par cinq en deux ans.

Le bénéfice d'exploitation de Chanel Korea en 2020 a été de 149,1 milliards de wons (soit environ 112,1 millions d'euros) alors qu'il avait été de 110,9 milliards de wons en 2019, d'après son bilan financier remis au Service de supervision financière (FSS)

Le syndicat a effectué un vote pour une grève générale en septembre dernier avec un résultat de 97,3% d'avis favorables et le taux de participation au vote a été de 95,9% pour un total de 390 syndiqués. Depuis le résultat de ce vote, il y a eu trois négociations avec la direction mais le dialogue a été interrompu en novembre dernier, d'après les explications du syndicat.

Face à ce préavis de grève générale illimitée, la direction de Chanel Korea a indiqué qu'elle s'est «efforcée de maintenir et renforcer les indemnités à un niveau plus élevé que la moyenne du secteur et de conclure le dialogue social avec le syndicat», en ajoutant que «malgré ces efforts, on n'arrive pas à conclure en raison de différends avec le syndicat, ce qui est regrettable».

La filiale sud-coréenne de la marque de luxe française Chanel opère 100 magasins en Corée du Sud, dont 85 boutiques cosmétiques.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page