Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Plus de la moitié des personnes d'âge moyen endettées en 2020

Actualités 21.12.2021 à 18h25

SEOUL, 21 déc. (Yonhap) -- Plus de la moitié des Sud-Coréens âgés de 40 à 64 ans étaient endettés l'année dernière, car davantage de personnes ont contracté des prêts pour acheter des maisons dans un contexte de flambée des prix de l'immobilier, selon des données publiées ce mardi.

Les données de Statistics Korea montrent que 56,5% des personnes de cette tranche d'âge ont emprunté de l'argent auprès de banques ou d'autres institutions financières l'année dernière, soit une augmentation de 0,2 point de pourcentage par rapport à l'année précédente.

Le montant de leur dette médiane a atteint 52 millions de wons (43.600 dollars) l'année dernière, soit une augmentation de 7,1% par rapport à l'année précédente. La dette médiane est un point médian qui divise ces personnes en deux groupes égaux.

Pour ceux qui possèdent une maison, la dette médiane a bondi à 98,4 millions de wons en 2020, soit plus de trois fois les 27,8 millions de wons pour ceux qui ne possèdent pas de maison, selon les données, ce qui signifie que leur endettement a augmenté du fait de prêts pour acheter des maisons.

Les prix de l'immobilier en Corée du Sud ont fortement augmenté ces dernières années, les gens se précipitant pour emprunter de l'argent auprès des banques afin d'acheter des maisons en prévision d'une hausse des prix.

La dette des ménages du pays a été citée à plusieurs reprises comme le principal frein à la quatrième économie d'Asie, car on craint que l'endettement élevé des ménages ne freine la demande intérieure et n'entrave ainsi la croissance économique.

Une banque à Séoul. (Photo d'archives Yonhap)

Selon les données de la banque centrale, le crédit aux ménages a atteint le niveau record de 1.844.900 milliards de wons à la fin du mois de septembre, soit 36.700 milliards de wons de plus que trois mois auparavant.

L'agence de statistiques a déclaré que les personnes d'âge moyen étaient 20,09 millions au 1er novembre 2020, représentant 40,1% des 52 millions d'habitants du pays.

Elles ont gagné en moyenne 36,92 millions de wons l'année dernière, soit une augmentation de 3,8% par rapport à l'année précédente. Selon le rapport, 8,67 millions de personnes d'âge moyen, soit 43,1%, possédaient une maison au 1er novembre, contre 42,6% un an plus tôt.

Le nombre de ménages dont le soutien est constitué de personnes âgées de 40 à 64 ans a atteint 13,24 millions l'année dernière, soit 63,2% de l'ensemble des ménages.

Sur les 11,3 millions de ménages, 57,4% vivaient avec leurs enfants. Parmi leurs enfants âgés de 19 ans et plus, 48,4%, soit 2,45 millions, étaient au chômage en octobre de l'année dernière. Quelque 320.000 enfants étaient âgés de 30 ans et plus.

D'autres données ont montré que plus de la moitié des Sud-Coréens célibataires d'une trentaine d'années vivent chez leurs parents sans avoir déménagé, appartenant à ladite «tribu kangourou».

La tribu kangourou est un terme local qui désigne les personnes qui dépendent de leurs parents sur le plan financier et affectif, même lorsqu'elles sont assez âgées pour quitter le domicile parental.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page