Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Shim Suk-hee bannie pour deux mois, sa participation à Pékin menacée

Sport/Culture 21.12.2021 à 20h48

SEOUL, 21 déc. (Yonhap) -- La double championne olympique de patinage de vitesse sur piste courte, Shim Suk-hee, s'est vu infliger ce mardi une interdiction de deux mois pour avoir dénigré ses entraîneurs et ses coéquipiers, une décision qui, sauf appel réussi, l'empêchera de participer aux Jeux d'hiver de Pékin en février.

L'Union coréenne de patinage (KSU) a tenu une réunion disciplinaire ce mardi à son siège de Séoul pour prononcer la sanction à l'encontre de Shim, qui a dénigré des membres de l'équipe sud-coréenne dans des échanges de texte chargés d'explétifs avec un entraîneur de l'équipe nationale pendant les Jeux d'hiver de PyeongChang 2018.

Leurs textos, divulgués aux médias en octobre, ont été inclus dans un argumentaire soumis par les représentants légaux de Cho Jae-beom, un autre ex-entraîneur de l'équipe nationale alors en procès pour agression sexuelle et physique présumée contre Shim.

Les Jeux olympiques d'hiver de Pékin devant débuter le 4 février, la sanction de deux mois rendra Shim, âgée de 24 ans, inéligible, à moins qu'elle ne parvienne à faire réduire l'interdiction par une injonction du tribunal ou un appel auprès du Comité sportif et olympique coréen (KSOC).

Shim, qui a remporté une médaille d'or en relais à chacune des deux dernières éditions des Jeux olympiques, sera pressée par le calendrier. La prochaine réunion disciplinaire du KSOC est prévue pour le 14 janvier. La date limite de soumission de l'inscription aux Jeux olympiques sur piste courte est le 24 janvier.

La patineuse de vitesse sur courte piste sud-coréenne Shim Suk-hee s'adresse aux journalistes avant d'assister à une audience disciplinaire de la Korea Skating Union (KSU) au siège de la KSU à Séoul, le 21 décembre 2021. (Yonhap)
La Sud-Coréenne Choi Min-jeong (à gauche) tombe après une collision avec sa coéquipière Shim Suk-hee lors de la finale du 1.000m féminin de patinage de vitesse sur piste courte aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, le 22 février 2018 au Gangneung Ice Arena de Gangneung, à 230 km à l'est de Séoul. (Yonhap)

Shim a assisté à l'audience mais n'a pas dit grand-chose aux médias avant d'entrer dans le bâtiment de la KSU, se contentant de dire qu'elle «exposera les faits et coopérera de bonne foi à la procédure».

Shim n'a pas répondu quand on lui a demandé si elle allait s'excuser auprès de l'équipe nationale.

Dans les textos échangés avec son entraîneur, Shim a également laissé entendre qu'elle essaiera de faire trébucher une coéquipière, Choi Min-jeong, si elles se retrouvaient dans la même course.

Lors de la finale du 1.000m féminin à PyeongChang 2018, Shim et Choi se sont percutées alors que Choi tentait de faire un dépassement sur l'extérieur dans la dernière ligne droite. Toutes deux sont tombées et ont frappé le mur. Shim a été disqualifiée et Choi a terminé à la quatrième place.

Choi a accusé Shim d'avoir délibérément provoqué l'accident et en veut pour preuve les textos de Shim. Cependant, après une enquête de plusieurs semaines, le comité d'investigation de la KSU a blanchi Shim des accusations de truquage de course le 8 décembre.

Le comité de la KSU a déclaré que bien que Shim ait repoussé le bras gauche de Choi volontairement, il n'a pas pu déterminer si Shim l'a fait pour se protéger ou pour empêcher Choi de gagner une médaille.

Shim a été exclue de l'équipe nationale lorsque ces allégations ont fait surface en octobre et n'a participé à aucune des quatre épreuves de la Coupe du monde de l'Union internationale de patinage.

Choi a publiquement demandé à Shim de cesser de lui envoyer des textos et de l'appeler pour tenter tardivement de s'excuser. L'agence de Choi a déclaré que Shim a causé à Choi «une détresse émotionnelle extrême» en tentant de joindre sa cliente.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page