Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

De nouvelles mesures pour prévenir les transactions immobilières illégales par des étrangers

Economie 22.12.2021 à 10h59
Des complexes d'appartements à Séoul, le mardi 21 décembre 2021.

SEOUL, 22 déc. (Yonhap) -- Le ministre de l'Economie et des Finances Hong Nam-ki a déclaré ce mercredi que le gouvernement surveillerait de près les transactions immobilières effectuées par les étrangers afin de lutter contre les flux de fonds illégaux et de réprimer les transactions douteuses.

Le gouvernement a dévoilé une série de mesures pour empêcher les étrangers d'acheter de l'immobilier illégalement alors que des non-résidents auraient récolté de gros bénéfices à travers des transactions immobilières.

Afin de surveiller les flux monétaires illégaux, la Banque de Corée (BOK) et le Service des douanes coréennes (KCS) établiront un système de partage d'informations d'ici mars 2022. La banque centrale collectera des informations sur les achats immobiliers des étrangers et les transmettra au KCS.

Le gouvernement n'autorisera pas non plus les étrangers venus en Corée du Sud avec un visa étudiant ou de court séjour à se lancer dans des activités de location de biens immobiliers.

Hong a indiqué que le gouvernement envisageait de réduire l'impôt sur la propriété immobilière pour les personnes de la classe moyenne sur fond de mécontentement croissant de la population à l'approche de l'élection présidentielle de l'année prochaine.

Mais Hong a dit clairement que le gouvernement n'avait pas l'intention de reporter l'augmentation de la taxe sur les plus-values immobilières pour les propriétaires de plusieurs logements dans une attaque à peine voilée contre Lee Jae-myung, le candidat à l'élection présidentielle du Parti démocrate (PD).

«Il n'y a pas de plan de changer le programme d'imposition (pour les propriétaire de plusieurs logements) afin de stabiliser le marché immobilier, de poursuivre la politique de manière cohérente et de promouvoir l'équité fiscale», a dit Hong.

Lee a proposé un gel temporaire de l'impôt sur les gains en capital liés à l'immobilier pour les propriétaires de plusieurs logements, revendiquant que ce plan pourra aider à assouplir la pénurie de logements.

Le gouvernement a imposé des taxes immobilières plus lourdes pour ces propriétaires dans certaines régions et a fortement augmenté le taux d'imposition des plus-values sur les ventes immobilières en juin après une période de grâce d'un an.

Le gouvernement a dévoilé une série de mesures pour tenter de faire baisser les prix des logements avec notamment une hausse des impôts et des conditions de crédit plus strictes.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page