Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Les règles de distanciation actuelles reconduites pour 2 semaines

Actualités 31.12.2021 à 10h56
Premier ministre

SEOUL, 31 déc. (Yonhap) -- Les règles renforcées de distanciation sociale continueront d'être appliquées pendant deux autres semaines, jusqu'à la mi-janvier, a annoncé ce vendredi le Premier ministre Kim Boo-kyum, sur fond d'efforts visant à diminuer le nombre de cas graves de nouveau coronavirus (Covid-19) et à contenir le variant Omicron.

«Il est encore trop tôt pour être sûrs que nous avons surmonté la crise», a déclaré Kim lors d'une réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité à Séoul. «Nous avons encore beaucoup de patients gravement malades et décès.»

Le gouvernement maintiendra les règles strictes de distanciation sociale mises en place le 18 décembre suite à la recrudescence des infections de Covid-19.

Actuellement, les rassemblements privés sont autorisés jusqu'à quatre personnes dans tout le pays alors qu'un couvre-feu à 21h ou 22h est appliqué pour les commerces.

Initialement, ces restrictions devaient être appliquées jusqu'à ce dimanche, mais avec la décision d'aujourd'hui, elles resteront en vigueur jusqu'au 16 janvier.

Outre les restrictions actuelles, les autorités ont décidé de renforcer les mesures de distanciation sociale dans les grandes surfaces et grands magasins en rendant obligatoire la présentation d'une attestation de vaccination ou d'un résultat négatif à un test PCR pour les visiteurs.

Après avoir renforcé les restrictions antivirus et encouragé les doses de rappel, Kim a noté que la situation épidémique dans le pays était en train de s'améliorer alors que le nombre journalier de nouveaux cas montre une tendance baissière.

Les autorités sanitaires ont rapporté aujourd'hui 4.875 nouveaux cas, soit une baisse importante par rapport au record de 7.850 enregistré le 15 décembre.

Cela dit, Kim a mis en garde contre toute complaisance alors que les nombres quotidiens de cas graves et de morts s'élèvent toujours à plus de 1.000 et 100, respectivement, malgré l'augmentation du taux de vaccination chez les personnes âgées.

Il a ajouté que le gouvernement s'employait toujours à s'assurer des lits d'hôpitaux supplémentaires pour pouvoir soigner 10.000 patients par jour et à se préparer entièrement avant que le variant Omicron hautement contagieux ne se propage rapidement à travers le pays.

Jusqu'à présent, le pays a confirmé un total de 894 cas de variant Omicron, en hausse de 269 par rapport à la veille.

«Si la situation épidémique se stabilise après que nous aurons fait preuve de civisme un peu plus pendant deux semaines, le gouvernement envisagera activement d'assouplir les restrictions antivirus», a dit le Premier ministre. «Pour l'année prochaine, nous estimons que la lutte contre le variant Omicron déterminera le succès de nos efforts de contrôle de l'épidémie.»

Les règles renforcées ont porté un coup dur au programme du gouvernement «vivre avec le Covid» qui vise un retour progressif à la vie normale et ont affecté les petits commerçants et auto-entrepreneurs.

Afin de soulager leurs difficultés, Kim a déclaré que le gouvernement avait décidé de fournir des indemnisations pour le premier trimestre en avance. Plus de 550.000 auto-entrepreneurs recevront d'abord 5 millions de wons (4.200 dollars) chacun et les évaluations exactes de leurs dommages financiers et des compensations liées seront effectuées plus tard.

Concernant le système de passe vaccinal du gouvernement pour les adolescents, Kim a annoncé qu'il serait adopté en mars après une période de grâce d'un mois.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page