Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : moins de 4.000 cas pour le 3e jour sur fond de craintes sur le variant Omicron

Actualités 04.01.2022 à 10h33
Des personnes attendent de se faire dépister pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans le centre médical public de l'arrondissement Buk de Gwangju le lundi 3 janvier 2021.

SEOUL, 04 jan. (Yonhap) -- Les cas journaliers de nouveau coronavirus (Covid-19) sont restés en dessous de 4.000 pour le troisième jour consécutif ce mardi sur fond de mesures de distanciation sociale renforcées, mais les autorités sanitaires sont en état d'alerte élevé après que les premiers décès liés au mutant Omicron ont été rapportés la veille.

Le pays a ajouté 3.024 nouvelles infections au Covid-19, dont 2.889 transmissions locales, portant le nombre total de cas à 645.226, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre marque une baisse de 105 par rapport à la veille et une diminution de 841 par rapport au même jour de la semaine dernière. Les infections quotidiennes ont baissé en dessous de 4.000 suite aux 3.832 et 3.126 signalés dimanche et lundi, respectivement.

La Corée du Sud a rapporté 51 décès supplémentaires dus au Covid-19, portant le total à 5.781. Le taux de fatalité se situe à 0,9%.

Le nombre de patients dans un état grave s'est élevé à 973, en baisse de 42 par rapport à la veille. Les cas sérieux ont baissé en dessous de 1.000 pour la première fois en 15 jours.

Les infections quotidiennes montrent des signes de ralentissement ces jours-ci, alors que le gouvernement maintient des restrictions antivirus dures.

Début novembre, le gouvernement a atténué les restrictions dans le cadre des efforts pour retourner à la normale par étapes sous le programme «vivre avec le Covid».

Les cas quotidiens, cependant, ont bondi à un record de 7.848 le 15 décembre, incitant le gouvernement à réimposer des restrictions antivirus plus strictes.

Le gouvernement a étendu l'application de ces règles, y compris le plafond de quatre personnes pour les rassemblements privés à travers le pays et le couvre-feu à 21h imposé aux cafés et restaurants, de deux autres semaines, jusqu'au 16 janvier.

Les autorités sont toujours en état d'alerte, alors que le pays a rapporté ses premiers décès liés au variant Omicron.

Une patiente âgée de 98 ans qui se trouvait dans un hôpital pour personnes âgées à Gwangju, à 330 km au sud de Séoul, a été testée positive au variant Omicron après son décès jeudi dernier et une autre patiente de l'hôpital, âgée de 90 ans, testée positive au Covid-19 le 25 décembre et décédée mercredi dernier aurait également été infectée par le variant Omicron, a indiqué la KDCA. Le résultat du test pour déterminer la présence du variant n'a pas encore été communiqué.

Le premier cas d'infection au variant Omicron dans le pays a été confirmé le 1er décembre.

Par ailleurs, sur 2.889 cas locaux de Covid-19, Séoul en a rapporté 903, tandis que 916 provenaient de la province environnante du Gyeonggi et 162 d'Incheon, une ville portuaire située à l'ouest de Séoul.

Le nombre d'infections venues de l'étranger s'est élevé à 135, portant le total à 17.866.

Un total de 42,62 millions de personnes, soit 83,1% des 52 millions d'habitants du pays, ont été entièrement vaccinées, et 18,96 millions, soit 37%, ont reçu une dose de rappel, a indiqué la KDCA.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page