Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Naissance d'une nouvelle star en skeleton avec les JO de Pékin à l'horizon

Sport/Culture 04.01.2022 à 11h45

SEOUL, 04 jan. (Yonhap) -- Alors qu'une étoile tombe, une nouvelle est en route pour le skeleton masculin sud-coréen avec les Jeux olympiques d'hiver de Pékin dans la ligne de mire.

Jung Seung-gi a remporté sa première médaille en carrière à la Coupe du monde de la Fédération internationale de bobsleigh et de skeleton (IBSF) le soir du réveillon du Nouvel An à Sigulda, en Lettonie, où il a terminé à la troisième place.

L'athlète de 22 ans a enregistré un temps combiné de 1'41''73 après deux descentes, se classant derrière les célèbres frères lettons Dukurs. Tomass a remporté la course en 1'41''36 et Martins a terminé deuxième à 0,06 seconde de son aîné.

Le bronze de Jung est la première médaille pour la Corée du Sud dans une épreuve de glisse au cours de la saison de Coupe du monde 2021-2022 en cours.

Il s'agissait de la troisième place de Jung dans le Top 10 en six courses de Coupe du monde cette saison. Le Sud-Coréen a ouvert la campagne avec une septième place le 19 novembre à Innsbruck, en Autriche, et une semaine plus tard dans la même ville, Jung a terminé quatrième, un sommet en carrière. Trois skeletoneurs ont partagé la première place à 1'46''04, et Jung a obtenu le deuxième meilleur temps à 1'46''18.

Jung a ensuite glissé en dehors du Top 10 lors de ses trois courses suivantes, avant d'atteindre le podium pour clôturer 2021.

«C'est un honneur d'apporter à la maison de bonnes nouvelles au début de la nouvelle année», a déclaré Jung. «Je suis ravi de mon tout premier podium. Je vais essayer de gagner un billet pour les Jeux olympiques et d'y réussir aussi.»

L'ascension de Jung a coïncidé avec une saison décevante pour Yun Sung-bin, médaillé d'or olympique de skeleton en 2018 et champion du classement général de la Coupe du monde 2017-2018.

Yun ne s'est pas encore rapproché d'une médaille cette saison. Il n'a fait partie du Top 10 que deux fois en six courses de Coupe du monde. Il était 17e à Sigulda, derrière deux coéquipiers, Jung et Kim Ji-soo qui a été 13e.

Jung a maintenant battu Yun à deux reprises cette saison. Au classement mondial, il est le meilleur Sud-Coréen avec une 10e place, suivi de Yun (14e) et Kim (15e).

Les positions au classement mondial au 16 janvier détermineront le quota de 50 places pour Pékin 2022. Un pays peut avoir un maximum de six athlètes, trois par sexe, en skeleton. Seuls les hommes classés dans le Top 60 et les femmes dans le Top 45 seront éligibles pour les JO. Ils doivent avoir participé à au moins huit courses sur trois pistes différentes pendant la période de qualifications.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page