Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Hausse de 43% des IDE dans les zones franches économiques en 2021

Economie 04.01.2022 à 16h05
La ville internationale de Songdo à Incheon (Photo fournie par l'agence de la zone franche économique d'Incheon)

SEOUL, 04 jan. (Yonhap) -- Les investissements directs étrangers (IDE) promis aux zones franches économiques (FEZ) ont bondi de 42,8% en 2021, grâce notamment aux investissements dans le bio et d'autres secteurs industriels, ont montré ce mardi des données du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Les neuf FEZ du pays se sont vu promettre un total de 1,31 milliard de dollars d'IDE l'année dernière, en hausse par rapport aux 910 millions de dollars de l'année précédente, selon les données compilées par le ministère.

C'est la première fois en trois ans qu'une croissance en glissement annuel est enregistrée.

Le pays a désigné neuf FEZ à travers le pays depuis 2003, dont celles à Incheon et à la ville portuaire de Busan, en offrant des incitations fiscales et en assouplissant les réglementations sur les entreprises étrangères.

Le cumul des IDE dans trois FEZ a dépassé la barre des 20 milliards de dollars l'année dernière.

Par secteur, les investissements dans le secteur manufacturier, comprenant les domaines pharmaceutique et sidérurgique, ont bondi de 19,2% sur un an à 520 millions de dollars. Celui des services, incluant la logistique et la recherche et développement (R&D), a vu le montant augmenter de 64,7% à 780 millions de dollars, selon les données.

Les secteurs émergents liés aux technologies de nouvelle génération ont représenté plus de la moitié du total des domaines industriels, a dit le ministère.

Concernant l'origine des investissements, l'Union européenne (UE) a englobé 40,8% du total des IDE promis dans les FEZ l'année dernière, suivie de la Chine et des pays de langue chinoise avec 31,6%, de l'Amérique du Nord avec 10,6% et des Philippines avec 10%.

La FEZ d'Incheon, la plus grande et la première en Corée du Sud, a reçu 710 millions de dollars d'IDE, devant celles de Busan-Jinhae, dans la région du sud-est du pays, avec 290 millions de dollars, de la côte est avec 100 millions de dollars et du Gyeonggi avec 90 millions de dollars, ont montré les données.

L'année dernière, en particulier, les investisseurs étrangers ont accru leurs investissements à Songdo, à Incheon, pour la production de médicaments biopharmaceutiques, selon le ministère. Le hub biotechnique du pays se trouve à Songdo, où plusieurs dizaines d'entreprises biopharmaceutiques et de soins de santé locales et internationales ont effectué des investissements.

«Le gouvernement cherche à attirer plus d'investissements dans les technologies de nouvelle génération et les services à haut niveau de connaissances», a dit le ministère.

«Nous continuerons d'établir des mesures conçues pour chaque zone afin de créer des conditions commerciales plus favorables.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page