Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Bond de 76% des importations de vin en 2021 sur fond de pandémie

Economie 05.01.2022 à 09h21

SEOUL, 05 jan. (Yonhap) -- Les importations de vin de la Corée du Sud ont grimpé de plus de 70% en 2021 alors que de plus en plus de personnes appréciaient de boire à la maison et seules au milieu de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué ce mercredi le Service des douanes coréennes (KCS).

La quatrième économie d'Asie a importé pour 506,2 millions de dollars de vin au cours de la période janvier-novembre de l'année dernière, en hausse de 76% par rapport à l'année précédente, selon les données.

C'est la première fois que les importations de vin du pays dépassent les 500 millions de dollars.

Les importations de vin ici sont en hausse constante. Elles s'élevaient à 244 millions de dollars en 2018 avant de passer à 259,3 millions de dollars en 2019 et 332 millions de dollars en 2020.

(Photo d'archives Yonhap)

Des sources de l'industrie ont expliqué que les importations de vin ont grimpé en flèche alors que les gens préféraient boire seuls à la maison au lieu d'aller dans les bars dans un contexte de pandémie.

La France était le plus grand exportateur de vin vers la Corée du Sud avec 162,6 millions de dollars, suivie des Etats-Unis avec 81,6 millions de dollars, du Chili avec 68,6 millions de dollars et de l'Espagne avec 37,9 millions de dollars.

Les données ont également montré que les importations de whisky du pays ont atteint un sommet en cinq ans de 154,3 millions de dollars à la fin de la période de 11 mois, en hausse de 37,4% par rapport à l'année précédente et marquant la première augmentation en trois ans, au milieu de la popularité de cet alcool parmi les jeunes buveurs.

En revanche, les importations de bière ont diminué de 1,7% en glissement annuel à 204,5 millions de dollars au cours de la période, marquant la troisième année consécutive de baisse.

La diminution a été attribuée principalement à la faiblesse des importations de marques japonaises en raison du boycott des produits du pays voisin provoqué par des restrictions imposées par Tokyo aux exportations de matériaux clés vers Séoul.

Les importations de bière japonaise se sont élevées à 6,02 millions de dollars pour la période janvier-novembre, en légère hausse par rapport aux 5,67 millions de dollars en 2020, mais en baisse par rapport aux 39,76 millions de dollars en 2019 et 78,30 millions de dollars en 2018.

La popularité croissante des bières artisanales locales parmi les Coréens a été également responsable de cette évolution, selon les sources.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page