Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le chef de campagne du PPP officialise sa volonté de démissionner

Actualités 05.01.2022 à 10h37
Kim Chong-in, chef de campagne du principal parti d'opposition, le Parti du pouvoir du peuple, s'adresse aux journalistes au siège du parti à Séoul, le lundi 3 janvier 2022. De hauts responsables du comité de campagne ont présenté leur démission alors que les soutiens au candidat du parti, Yoon Suk-yeol, ont chuté à deux mois de l'élection présidentielle. (Pool photo)
Le chef de l'équipe de campagne du Parti du pouvoir du peuple (PPP), Kim Chong-in, prend un temps de réflexion lors d'une réunion plénière des députés du parti, le lundi 3 janvier 2022, à l'Assemblée nationale à Yeouido de Séoul. Le PPP a décidé un remaniement total de l'équipe électorale en raison de la baisse des intentions de vote pour le candidat Yoon Suk-yeol dans les derniers sondages.

SEOUL, 05 jan. (Yonhap) -- Kim Chong-in, chef de la campagne pour l'élection présidentielle du Parti du pouvoir du peuple (PPP), a affiché ce mercredi sa volonté de donner sa démission dans un contexte de controverses au sein de la formation conservatrice sur le remaniement total de son équipe de campagne.

Kim a indiqué dans un contact téléphonique ce matin avec l'agence de presse Yonhap que «(l'objectif ultime) de ce remaniement de l'équipe de campagne est de gagner l'élection présidentielle alors que certains parlent de ''coup d'Etat'' ou ''régence'' (à mon égard). Si jamais on ne s'entend pas, on se sépare».

Cette volonté de séparation du chef de l'équipe soutenant le candidat du PPP, Yoon Suk-yeol, est survenue à environ 60 jours de l'élection présidentielle prévue le 9 mars prochain. Il reste à voir quel sera l'impact en cas de réelle démission. Yoon présentera un plan de réorganisation de son camp à 11h ce matin.

A la question de savoir s'il a été informé par des proches de Yoon d'une éventuelle dissolution de l'équipe de campagne ou de son exclusion, Kim a répondu que «je n'ai rien entendu. Si jamais je démissionne, c'est moi qui donnerai ma démission». Concernant ses contacts avec Yoon, Kim a indiqué qu'«il n'y pas eu de contact avec lui depuis hier».

Kim a intégré l'équipe de campagne de Yoon le 3 décembre dernier. Avant-hier, il a déclaré son intention de la remanier totalement en raison de la chute de la cote de popularité de Yoon dans tous les sondages effectués autour du Nouvel An.

Des propos récents de Kim sur le candidat Yoon, notamment sa demande formulée à ce dernier de «ne faire qu'une interprétation en suivant les directives de l'équipe de campagne», ont créé des remous et la colère chez les proches de Yoon qui l'accusent de chercher à prendre le pouvoir omnipotent au sein de l'équipe sans accord avec Yoon. Les déclarations de Kim ont sans doute mis de l'huile sur le feu.

Yoon devrait annoncer un plan de réorganisation de son équipe de campagne en l'allégeant. Le candidat officiel de la principale formation de l'opposition devrait donc se passer de Kim pour le reste de sa campagne.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page