Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Les programmes nucléaire et de missiles du Nord continuent de représenter une menace, selon Blinken

Actualités 07.01.2022 à 10h22
Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken (en bas) prend la parole au début de la réunion virtuelle du Comité consultatif de sécurité deux plus deux Etats-Unis-Japon, le mercredi 6 janvier 2021, impliquant le ministre japonais des Affaires étrangères Yoshimasa Hayashi, le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et le ministre japonais de la Défense Nobuo Kishi. (Capture du site Internet du département d'Etat. Revente et archivage interdits)

WASHINGTON, 06 jan. (Yonhap) -- Les programmes nucléaire et de missiles de la Corée du Nord continuent de représenter une menace pour la région et la communauté internationale, a déclaré ce jeudi le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken.

Le chef de la diplomatie américaine a également souligné la nécessité de renforcer l'alliance Etats-Unis-Japon pour répondre à cette menace.

«Les programmes nucléaire et de missiles illégaux de la RPDC posent une menace continue. Et nous l'avons vu encore cette semaine avec le tir le plus récent», a indiqué Blinken, en se référant au tir d'essai de missile hypersonique de Pyongyang mercredi.

Blinken a fait ces remarques au début d'une réunion consultative de sécurité annuelle avec son homologue japonais, Yoshimasa Hayashi, qui a également impliqué le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et le ministre japonais de la Défense Nobuo Kishi. RPDC est le sigle du nom officiel du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

Blinken a noté que les menaces auxquelles les alliés sont confrontés incluaient ce qu'il a appelé les «actions provocatrices» de la Chine dans la région et la puissance militaire de la Russie le long de la frontière ukrainienne.

«Alors, pour gérer ces menaces changeantes, notre alliance doit non seulement renforcer les outils mais aussi en développer des nouveaux», a dit Blinken lors de la réunion virtuelle. «Et je pense qu'elles sont vraiment au centre des discussions.»

Blinken a condamné plus tôt le tir d'essai de missile nord-coréen lors d'une conversation téléphonique avec son homologue japonais.

Austin a souligné de nouveau les défis posés par la Corée du Nord et d'autres dans la région Indo-Pacifique.

«Nous nous réunissons face aux tensions et défis croissants pour la région Indo-Pacifique libre, stable et sûre que nous voulons, les défis posés par les ambitions nucléaires de la Corée du Nord et par le comportement coercitif et agressif de la République populaire de Chine», a-t-il dit au début de la réunion deux plus deux.

«Alors nous prennons des mesures audacieuses ensemble pour améliorer nos alliances, renforcer notre état de préparation et consolider ce que j'appelle une dissuasion intégrée», a-t-il ajouté.

Le tir de missile de cette semaine a été le premier lancement de missile de la Corée du Nord depuis octobre. Pyonygyang a revendiqué avoir tiré avec succès son premier missile hypersonique en septembre.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page