Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon appelle à une plus grande vigilance face à la propagation d'Omicron

Actualités 10.01.2022 à 17h08
Le président Moon Jae-in dirige une réunion avec ses conseillers le lundi 10 janvier 2022, à Cheong Wa Dae.
Le président Moon Jae-in dirige une réunion avec ses conseillers le lundi 10 janvier 2022, à Cheong Wa Dae.

SEOUL, 10 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé ses conseillers à faire tout leur possible pour appliquer les mesures contre la propagation du variant Omicron du nouveau coronavirus (Covid-19), en disant que c'est une question de temps avant que ce mutant devienne une souche dominante en Corée du Sud.

En soulignant l'urgence du gouvernement pour surmonter Omicron, Moon a dit que la nation pourrait vaincre le variant hautement transmissible s'il n'épargne aucun effort pour empêcher sa propagation.

«Ce sera seulement une question de temps pour que le mutant Omicron devienne une souche dominante dans le pays», a déclaré Moon lors d'une réunion avec ses conseillers. «Si Omicron devient la souche dominante, il sera inévitable que le nombre de patients confirmés augmente de nouveau temporairement.»

Moon a exhorté le gouvernement à élever son état d'alerte en disant que la menace d'Omicron, qui est considéré comme légèrement moins dangereux que les autres souches du Covid-19, pourrait être le dernier obstacle de la pandémie.

Avant que le variant Omicron devienne la souche dominante, Moon a dit que les personnes âgées de 50 ans ou plus jeunes devaient recevoir une dose de rappel.

Moon a également appelé les autorités sanitaires à prendre rapidement une décision sur la quatrième dose pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Le chef de l'Etat a fait savoir que la situation actuelle du virus montrait des signes de ralentissement, mais les préoccupations sur une possible résurgence demeurent en raison de la fête du Nouvel An lunaire et de la propagation du variant Omicron.

Les autorités sanitaires ont indiqué que le mutant Omicron pourrait devenir une souche dominante dans le pays à la fin de ce mois-ci au plus tôt, quand la fête du Nouvel An lunaire commencera.

La Corée du Sud a confirmé 1.033 infections au variant Omicron au cours de la dernière semaine, portant le total à 2.351.

En novembre dernier, la Corée du Sud a atténué les restrictions sur les rassemblements privés et les heures d'ouverture des commerces dans le cadre des efforts pour retourner à la vie normale par phases en vertu du programme «vivre avec le Covid».

Mais les cas journaliers ont bondi à presque 8.000 à la mi-décembre, incitant le gouvernement à réimposer des restrictions antivirus plus strictes. Ces jours-ci, les infections quotidiennes se situent autour de 3.000.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page