Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Le NSC exprime ses «forts regrets» après le lancement de missile du Nord

Corée du Nord 11.01.2022 à 14h20

SEOUL, 11 jan. (Yonhap) -- Le Conseil de sécurité nationale (NSC) a exprimé ce mardi de «forts regrets» après que la Corée du Nord a lancé un deuxième missile en moins d'une semaine et a exhorté le pays communiste à reprendre le dialogue.

Le NSC a tenu une réunion d'urgence peu de temps après que l'armée sud-coréenne a annoncé que le Nord a tiré un missile balistique présumé vers la mer de l'Est.

Cheong Wa Dae à Seoul.

«Les membres permanents du NSC ont analysé les intentions de la Corée du Nord de tirer des missiles consécutifs depuis le début de l'année et ont exprimé de profonds regrets pour le dernier lancement qui a eu lieu à un moment où la stabilisation de la situation politique est très critique», a indiqué Cheong Wa Dae dans un communiqué.

Les membres ont également «exhorté la Corée du Nord à se manifester pour une reprise du dialogue et de la coopération à une date rapprochée, conformément aux attentes de la communauté internationale en matière de paix et de stabilité sur la péninsule coréenne», a rapporté le bureau présidentiel.

Au cours de la réunion de 50 minutes, les membres du NSC ont été informés par le chef d'état-major des armées, le général Won In-choul. Ils sont convenus que la Corée du Sud et les Etats-Unis travaillent en étroite collaboration pour mener une analyse détaillée du projectile et prendre les mesures nécessaires tout en surveillant les actions futures du Nord.

Le missile de mardi aurait été lancé depuis la province septentrionale du Jagang, qui borde la Chine, a indiqué une source bien informée.

Mercredi dernier, Pyongyang a testé ce qu'il a appelé un missile hypersonique depuis la même zone.

La réunion du NSC a été suivie par le conseiller à la sécurité nationale Suh Hoon, le chef du cabinet présidentiel You Young-min, le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong, le ministre de l'Unification Lee In-young, le ministre de la Défense Suh Wook ainsi que d'autres responsables de la sécurité nationale.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page