Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) L'UE oppose son veto à la fusion entre Hyundai et Daewoo dans le secteur de la construction navale

Economie 13.01.2022 à 21h17

SEOUL, 13 jan. (Yonhap) -- Les régulateurs de l'Union européenne ont opposé ce jeudi leur veto au projet d'acquisition par le groupe Hyundai Heavy Industries de son rival Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co., invoquant des problèmes de monopole.

La Commission européenne a annoncé sa décision de bloquer la fusion des constructeurs de navires sud-coréens, estimant que leur association pourrait créer un monopole sur le marché des méthaniers dans un contexte de hausse des prix de l'énergie.

Hyundai Heavy Industries Holdings Co. (HHIH) a qualifié cette décision de déraisonnable et de décevante.

«L'utilisation par la Commission de la part de marché comme critère d'évaluation n'a aucune valeur probante, car la part de marché en elle-même n'est pas un indicateur approprié du pouvoir de marché dans l'industrie de la construction navale», a déclaré HHIH dans un communiqué.

Après avoir examiné la décision finale de l'UE, HHIH examinera les recours possibles, tel qu'un appel devant le Tribunal de l'Union européenne, selon la déclaration.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page