Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les restrictions antivirus renforcées entraveront la reprise de la demande locale

Economie 14.01.2022 à 15h57
Une ruelle de Myeongdong avec des magasins fermés, le mardi 11 janvier 2022.

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- L'économie du pays est sur la voie de la reprise grâce aux exportations robustes, mais le bond des cas de nouveau coronavirus (Covid-19) et les règles de distanciation sociale renforcées pourraient frapper la demande locale, a déclaré ce vendredi le ministère de l'Economie et des Finances.

Sur fond de propagation du variant Omicron du Covid-19, les incertitudes économiques persistent alors que la perturbation des chaînes d'approvisionnement mondiale s'est aggravée et la Réserve fédérale des Etats-Unis a lancé un changement de sa politique monétaire, a dit le ministère dans son rapport d'évaluation économique mensuelle, le livre vert.

«Les exportations du pays ont poursuivi leur croissance robuste et le nombre de personnes embauchées a fortement augmenté, mais les mesures antivirus renforcées pourraient affecter la demande locale, notamment dans le secteur des services en personne», a montré le rapport.

L'économie sud-coréenne fait face à des risques à la baisse croissants suite à la dernière résurgence des cas de contamination et à la propagation du variant Omicron.

Le gouvernement a imposé des mesures antivirus renforcées à la mi-décembre, alors que le nombre d'infections quotidiennes se situait à près de 8.000. Les cas quotidiens de virus ont baissé à 4.000 ce mois-ci.

Les restrictions antivirus renforcées, qui seront appliquées jusqu'à dimanche incluent le plafond de quatre personnes pour les rassemblements privés à travers le pays et le couvre-feu à 21h imposé aux cafés et restaurants.

Plus tôt dans la journée, le gouvernement a décidé de relever la taille autorisée des rassemblements privés à six personnes tout en maintenant le couvre-feu pour les trois prochaines semaines, jusqu'au 6 février.

Le ministère a fait savoir que les ventes dans les grands magasins et les achats en ligne ont augmenté en décembre, mais la confiance des consommateurs s'est détériorée dans un contexte de flambée des cas de virus.

Les dépenses par cartes ont bondi de 18,1% en glissement annuel le mois dernier, marquant un gain pour le 11e mois consécutif. Les ventes dans les grands magasins ont crû de 30,8% sur un an.

Mais les ventes dans les grandes surfaces ont diminué de 3,5% en glissement annuel et l'indice de confiance des consommateurs a diminué pour la première fois en quatre mois en décembre.

Au troisième trimestre, les dépenses privées ont baissé de 0,2% par rapport au trimestre précédent, après une hausse de 3,6% en glissement trimestriel au deuxième trimestre, selon les données de la Banque de Corée (BOK).

Les ventes au détail, une jauge des dépenses privées, ont connu la plus forte baisse en 16 mois en novembre, même si le pays a assoupli les mesures antivirus en vertu du programme «vivre avec le Covid».

La Corée du Sud a rapporté le plus grand ajout d'emplois en sept ans en 2021, mais le secteur des services en personne, comprenant ceux de l'hébergement et de la restauration, a connu des pertes d'emplois en raison des retombées de la pandémie de Covid-19.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page