Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Réouverture d'une ligne ferroviaire au Nord, «longue guerre» contre le Covid-19

Actualités 17.01.2022 à 10h21
Une femme nord-coréenne désinfecte un bâtiment. La Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) a rapporté le 1er décembre 2021 que les autorités ont réitéré l'importance des mesures préventives complète face à la propagation du variant Omicron du nouveau coronavirus (Covid-19). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 17 jan. (Yonhap) -- Au lendemain de la reprise des échanges logistiques avec la Chine suite à la réouverture par la Corée du Nord d'une ligne ferroviaire transfrontalière traversant le fleuve Yalou, le quotidien officiel du Parti du travail nord-coréen, Rodong Sinmun, a mis l'accent sur l'importance d'une posture solide pour la «longue guerre» contre la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Le quotidien nord-coréen a noté que les actions préventives pour empêcher la pénétration du virus malveillant étaient les priorités absolues des affaires de l'Etat et appelé à devenir le vainqueur de la «longue guerre» de prévention sanitaire d'urgence dans un article publié ce lundi matin.

Au début de la pandémie de Covid-19, la Corée du Nord a mis en place des mesures drastiques en fermant ses frontières au lieu de mener une campagne vaccinale. Ainsi, l'économie du pays ermite a subi une chute durant ces deux années d'isolement complet.

Mais, cette année, la Corée du Nord a fait allusion à un changement de ses politiques préventives à travers une nouvelle expression : «mesures préventives plus avancées et plus populaires». Le pays ermite semble ainsi vouloir se sortir de cette crise économique causée par le Covid-19 en ouvrant ses frontières et en adoptant de nouvelles mesures préventives plus souples.

Le Rodong Sinmun a appelé au respect absolu des «mesures préventives d'urgence et ordres» et a dit que si les gens gardent «l'esprit de protection de la mère patrie des années 1950 (lors de la guerre de Corée)», les difficultés et les souffrances causées par la situation de la crise sanitaire mondiale ne poseront aucun problème.

Le quotidien nord-coréen a d'ailleurs présenté des cas exemplaires dans les actions préventives dans un autre article, en proposant de suivre le modèle des responsables du comté de Hamju, dans la province du Hamgyong du Sud, qui ont installé une salle de désinfection adaptée aux besoins des habitants.

Le Rodong Sinmun a estimé que «ce modèle démontre bien où on doit mettre la priorité dans les actions préventives d'urgence». Ce genre d'incitation semble être une adoption des politiques plus orientées pour le confort des habitants au lieu d'imposer des règles restrictives.

Hier matin, un train de marchandises nord-coréen a traversé le pont de l'Amitié sino-nord-coréenne pour arriver à la gare de Dandong, ville frontalière chinoise. Il s'agissait d'une reprise de la circulation ferroviaire transfrontalière par le Nord après la suspension de cette ligne il y a un an et demi en raison de la pandémie.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page