Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : moins de 4.000 nouveaux cas sur fond de craintes sur Omicron

National 17.01.2022 à 17h15
Des citoyens font la queue pour se faire dépister du nouveau coronavirus (Covid-19) au centre installé sur la place de la gare de Séoul le lundi 17 janvier 2022.
Des personnes présentent leur code QR de vaccination dans un grand magasin à Daegu le lundi 17 janvier 2022, la veille de la levée de l'application du système de passe vaccinal dans certains établissements, tels que les grands magasins, grandes surfaces et bibliothèques.
Un employé enlève une pancarte imposant le système de passe vaccinal du gouvernement dans une grande surface à Séoul, le vendredi 14 janvier 2022, juste après que la Cour administrative de Séoul a suspendu l'application du passe vaccinal dans les grands magasins et supermarchés dans la capitale.
Une membre du personnel médical s'apprête à effectuer des tests de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre à Séoul le dimanche 16 janvier 2022.

SEOUL, 17 jan. (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) ont baissé en dessous de 4.000 pour la première fois en une semaine mais les autorités sanitaires sont restées vigilantes sur une résurgence possible dues à la propagation rapide du variant Omicron sur fond de restrictions antivirus partiellement assouplies.

Le pays a ajouté 3.859 nouveaux cas de Covid-19, dont 3.551 infections locales, portant le nombre total de cas à 696.032, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre marque une baisse par rapport aux 4.193 nouveaux cas enregistrés la veille, jour où les infections journalières ont été supérieures à 4.000 pour le cinquième jour consécutif.

Le nombre de patients dans un état grave s'est élevé à 579, une diminution en dessous de 600 pour la première fois en plus de 50 jours, a indiqué la KDCA.

La nation a rapporté 23 décès supplémentaires dus au Covid-19, portant le total à 6.333, a ajouté la KDCA. Le taux de fatalité se situe à 0,91%.

Le nombre de cas importés a atteint 308 après le record journalier de 406 signalés vendredi dernier, selon les autorités sanitaires.

Le gouvernement a décidé ce lundi de lever le programme de passe vaccinal dans certains établissements multiusages, tels que les grands magasins, grandes surfaces, musées, bibliothèques, cinémas et instituts privés à travers le pays.

La nouvelle mesure, qui sera appliquée à partir de demain, est intervenue trois jours après que la Cour administrative de Séoul a suspendu l'application du programme de passe vaccinal décrété par le gouvernement dans les grands magasins et supermarchés, en mettant fin à l'obligation de présenter un passe vaccinal pour les mineurs âgés de 12 à 18 ans dans tous les établissements.

Le programme demande aux personnes de présenter une preuve de vaccination complète contre le Covid-19 ou un résultat de test négatif pour entrer dans des établissements. Il a été mis en application en novembre lorsque les infections journalières ont bondi à près de 8.000 cas.

«Le nombre d'infections journalières a été réduit par rapport au mois de décembre et nous avons maintenant une plus grande capacité médicale. Nous lèverons le programme de passe vaccinal dans les établissements où les citoyens peuvent porter un masque de protection tout le temps et ont des activités sans pulvériser beaucoup de salive», a indiqué le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Kwon Deok-cheol.

Le programme de passe vaccinal, cependant, restera en vigueur dans les cafés, restaurants, bars, boîtes de nuit, salles de sport, karaokés, bains publics, cybercafés et arènes sportives.

Le gouvernement s'est également engagé à continuer de promouvoir son application de passe vaccinal pour les adolescents âgés de 12 à 18 ans en mars comme prévu, étant donné que ce groupe d'âge représente plus de 25% des infections totales du pays.

«Nous avons décidé d'appliquer le passe vaccinal seulement dans les établissements à haut risque qui ne sont pas directement liés aux études et à l'éducation des mineurs, alors nous nous attendons à ce que le tribunal annule sa décision sur la question», a dit la KDCA dans un communiqué. «Cet ajustement est temporaire et le système fait l'objet d'un changement selon la situation virale.»

Aujourd'hui, le gouvernement a également relevé la limite de la taille des rassemblements privés à six par rapport à quatre précédemment.

Cependant, le gouvernement a prolongé le couvre-feu de 21h imposé aux cafés et restaurants, qui est en place depuis mi-décembre, de trois autres semaines, jusqu'au 6 février.

La décision est intervenue sur fond de préoccupations croissantes sur une résurgence des infections, alors que le variant Omicron hautement contagieux se propage à un rythme rapide et un grand nombre de personnes devraient voyager durant la fête du Nouvel An lunaire.

Les cas liés à Omicron ont représenté 26,7% des infections locales rapportés la semaine dernière et ont plus que doublé en une semaine, a dit la KDCA, en ajoutant que les cas du variant ont englobé 94,7% des transmissions importées la semaine dernière.

La Corée du Sud a confirmé jusqu'à présent 5.030 infections au variant Omicron, dont 2.391 cas transmis localement, a déclaré la KDCA, en ajoutant que le pays a rapporté six décès liés à Omicron.

«Le mutant Omicron devrait être la souche dominante dans notre pays vers ce week-end», a dit Kwon. «Si nous ne réussissons pas à répondre de façon appropriée à la situation, il pourrait paralyser notre système médical et créer de graves problèmes sociaux», a alerté le ministère, en appelant le peuple à respecter les règles antivirus et recevoir une dose de rappel.

Jusqu'à présent, un total de 43,51 millions de personnes, ou 84,8% de la population du pays, ont été entièrement vaccinées, et 23,35 millions, ou 45,5%, ont reçu une dose de rappel, ont déclaré les autorités sanitaires.

Les autorités sanitaires ont classé le niveau de risque de l'épidémie depuis la semaine dernière comme «moyen» pour la région de Séoul et l'ensemble du pays, en notant que les infections dans les régions hors du grand Séoul ont récemment augmenté.

Parmi les cas locaux rapportés lundi, Séoul en a signalé 711, alors que 1.351 provenaient de la province environnante du Gyeonggi et 187 d'Incheon, une ville portuaire située à l'ouest de Séoul.

Depuis que le gouvernement a administré le médicament antiviral contre le Covid-19 de Pfizer Inc., Paxlovid, vendredi dernier, 39 patients en ont bénéficié et leur état de santé s'est amélioré, selon la KDCA.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page