Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Moon appelle à des mesures renforcées pour faire face à la propagation d'Omicron

Actualités 20.01.2022 à 16h30

LE CAIRE, 20 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a demandé ce jeudi au gouvernement d'employer toutes les mesures anti-épidémiques possibles contre la propagation du variant Omicron, affirmant que le variant hautement transmissible s'est mué en une souche dominante en Corée du Sud.

«C'est un fait accompli qu'Omicron est devenu une souche dominante», a déclaré Moon, selon la porte-parole présidentielle, Park Kyung-mee.

Le chef de l'Etat a ordonné au gouvernement de modifier rapidement son système anti-épidémique pour faire face efficacement à Omicron et informer en détail le public de la situation concernant la propagation du variant, a rapporté Park.

Moon est au Caire dans le cadre d'une tournée d'une semaine au Moyen-Orient qui l'a déjà conduit aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite.

Tout en alertant de l'urgence du gouvernement à faire face à Omicron, Moon a assuré aux citoyens que la nation pourrait surmonter les menaces du variant si tous les efforts sont faits pour freiner sa propagation.

Moon a également remercié le personnel médical et la population pour leur coopération avec les mesures antivirus gouvernementales, notant que jeudi marque le deuxième anniversaire du premier cas de Covid-19 signalé en Corée du Sud.

Des gens attendent de se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre provisoire installé près de la gare de Séoul, le 20 janvier 2022.

Les infections quotidiennes étaient passées à près de 8.000 à la mi-décembre de l'année dernière, incitant le gouvernement à réimposer des restrictions virales plus strictes.

Depuis lors, les cas quotidiens oscillaient autour de 3.000. Cependant, les contaminations journalières ont bondi à plus de 6.000 pour la première fois en 27 jours jeudi au milieu des inquiétudes croissantes concernant le variant Omicron.

La semaine dernière, Omicron représentait 26,7% des nouvelles infections en Corée du Sud. Le variant devrait représenter environ 50% des nouvelles transmissions cette semaine, et les cas quotidiens devraient dépasser les 7.000, ont estimé les autorités sanitaires.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page