Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pékin 2022 : les curleuses sud-coréennes chercheront à réaliser un nouvel exploit

Sport/Culture 21.01.2022 à 16h50
Les membres de l'équipe fémininie nationale de curling posent pour une séance photos durant la journée de la presse au centre de curling de Gangneung, le vendredi 21 janvier 2022. De g. à dr. : Kim Seon-yeong, Kim Yeong-mi, Kim Cho-hi, Kim Eun-jung et Kim Kyeong-ae.
Equipe olympique de curling
Equipe olympique de curling
Les membres de l'équipe fémininie nationale de curling posent pour une séance photos durant la jouréne de la presse au centre de curling de Gangneung, le vendredi 21 janvier 2022. Dans le sens des aiguilles d'une montre à partir d'en haut à gauche : Kim Yeong-mi, Kim Cho-hi, Kim Eun-jung, Kim Kyeong-ae, l'entraîneur Lim Myung-sup et Kim Seon-young.
Les membres de l'équipe féminine de curling pour les Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 lors de la journée de la presse tenue le vendredi 21 janvier 2022 au centre de curling de Gangneung, dans la province du Gangwon.

GANGNEUNG, 21 jan. (Yonhap) -- L'équipe féminine de Corée du Sud de curling partira à Pékin en quête d'une deuxième médaille olympique, exactement à l'endroit où la nation a réalisé des prouesses à des Jeux olympiques d'été il y a près de 14 ans.

Lors des JO d'hiver de Pékin qui auront lieu du 4 au 20 février, les matches de curling se dérouleront au Centre national de natation, où les courses de natation ont eu lieu lorsque la capitale chinoise a organisé les JO d'été en 2008. A cet endroit même, le nageur Park Tae-hwan a remporté la médaille d'or au 400m nage libre le 10 août 2008. Il a obtenu ensuite la médaille d'argent du 200m nage libre, restant l'unique Sud-Coréen à avoir remporté des médailles olympiques en natation.

En tant que première ville à accueillir des JO d'été et d'hiver, Pékin utilisera plusieurs sites qui ont été utilisés en 2008 pour l'événement sportif hivernal international. La capitaine de l'équipe féminine de curling, Kim Eun-jung, a déclaré vendredi qu'elle s'efforcerait de créer un autre bon souvenir pour son pays au Centre national de natation.

«Nous souhaitons écrire aussi une nouvelle histoire là-bas», a dit Kim durant la journée de la presse de l'équipe au centre de curling de Gangneung, à environ 240 km à l'est de Séoul. «Comme il y aura beaucoup d'ondes positives là-bas pour nous, nous nous concentrerons et nous ferons de notre mieux.»

Kim et ses coéquipières ont réalisé un parcours impressionnant pour décrocher la médaille d'argent aux JO d'hiver de PyeongChang en 2018. Il s'agissait de la première médaille olympique de la Corée du Sud en curling. Le même quintet, à savoir Kim Eun-jung, Kim Seon-yeong, Kim Cho-hi, Kim Kyeong-ae et Kim Yeong-mi, participera de nouveau à l'événement sportif mondial.

Kim Eun-jung a dit que son équipe était plus forte aujourd'hui. «Dans le passé, on se reposait seulement sur le feeling durant les matches», a-t-elle raconté. «Mais maintenant, nous nous parlons constamment sur la condition de la glace et d'autres éléments.»

Outre la Corée du Sud, huit autres pays ont obtenu un ticket olympique, à savoir le Canada, la Chine, le Danemark, la Grande-Bretagne, le Japon, la Suède, les Etats-Unis et le Comité olympique russe (ROC). «C'est un grand honneur de revenir aux JO avec les même coéquipières», a indiqué Kim Seon-yeong.

«(Toules les autres équipes) se sont améliorées, alors nous devons bien nous préparer», a-t-elle dit. «Le point le plus fort de notre équipe est notre travail d'équipe.»

L'entraîneur Lim Myung-sup a indiqué que lui et le staff ont essayé de créer un environnement d'entraînement qui pouvait ressembler à l'installation du Centre national de natation de Pékin.

«Nous nous entraînerons à Gangneung jusqu'au jour du départ pour la Chine (le 3 février) et cet endroit sera seulement ouvert à l'équipe féminine nationale», a ajouté Lee. «Nous projetons également de les aider à se préparer à d'autres éléments des JO, dont les cris d'encouragement des spectateurs chinois.»

La Corée du Sud commencera la compétition olympique contre le Canada le 10 février. Les quatre premières équipes de la phase de groupes se qualifieront pour les demi-finales qui auront lieu le 18 février. Le match pour la médaille d'or se déroulera le dernier jour des JO, le 20 février.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page