Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le trafic aérien reste en dessous du niveau pré-pandémique malgré un bond de 11% en 2021

Actualités 23.01.2022 à 14h13

SEOUL, 23 jan. (Yonhap) -- Le trafic aérien sud-coréen a grimpé de près de 11% l'an dernier grâce à l'augmentation des vols intérieurs, mais les voyages internationaux ont continué de faiblir sur fond de pandémie prolongée de nouveau coronavirus (Covid-19), a révélé ce dimanche le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport. Plus de 465.000 vols intérieurs et internationaux ont survolé la Corée du Sud l'année dernière, en hausse de 10,8% par rapport à l'année précédente, selon les données.

Le trafic aérien a progressivement augmenté ces dernières années, passant d'environ 739.000 en 2016 à 842.000 en 2019 avant de chuter fortement à environ 421.000 en 2020 au milieu de la pandémie de Covid-19.

Le nombre de vols internationaux n'a que légèrement augmenté pour atteindre 203.029 l'année dernière, en hausse de 1,8% par rapport à l'année précédente, dans un contexte d'inquiétudes concernant les nouveaux variants du Covid-19.

Le trafic aérien intérieur a bondi de 18,9% en glissement annuel pour atteindre 262.440 vols alors que davantage de personnes voyageaient à l'intérieur du pays au milieu de signes d'un ralentissement de la pandémie l'année dernière, a noté le ministère.

L'aéroport international de Jeju était l'aéroport le plus fréquenté de Corée du Sud l'an passé avec une moyenne de 455 vols par jour, suivi de l'aéroport international de Gimpo et de l'aéroport international d'Incheon.

Les avions du principal transporteur sud-coréen Korean Air Lines Co. et de la compagnie n° 2 Asiana Airlines Inc. sont stationnés à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le 1er décembre 2020.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page