Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

SK hynix : bond de 87,5% du bénéfice net au T4 grâce à la hausse de la demande de puces

Economie 28.01.2022 à 11h25
Logo de SK hynix (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 28 jan. (Yonhap) -- SK hynix Inc., le deuxième fabricant de puces mémoire de la Corée du Sud, a rapporté ce vendredi un bénéfice important grâce à la demande de puces mémoire pour serveurs et smartphones.

Le bénéfice net du quatrième trimestre a bondi de 87,5% par rapport à l'année précédente à 3.310 milliards de wons (2,8 milliards de dollars).

Le bénéfice d'exploitation a fortement augmenté de 340% sur un an à 4.210 milliards de wons, le plus important depuis le quatrième trimestre de 2018.

Les ventes ont bondi de 55,4% à un record trimestriel de 12.370 milliards de wons, dépassant la barre des 10.000 milliards de wons pour le troisième trimestre consécutif.

SK hynix, le deuxième plus grand fournisseur de puces DRAM, a bénéficié d'un bond de la demande de puces pour les serveurs du métaverse et d'une forte demande saisonnière pour les mémoires de produits mobiles et appareils électroniques grand public.

La résurgence des cas de nouveau coronavirus (Covid-19) avec l'arrivée du variant Omicron au quatrième trimestre semble avoir ralenti la diminution de la demande pour les produits TIC.

En 2021, l'entreprise a réalisé un bénéfice record de 42.900 milliards de wons, en hausse de 34,8% par rapport à l'année précédente.

Le record précédent était de 40.400 milliards de wons, rapporté en 2018.

Le bénéfice d'exploitation de 2021 a atteint 12.400 milliards de wons, en hausse de 147,6% par rapport à l'année précédente, le plus important en trois ans.

L'entreprise est spécialisée dans les puces DRAM et NAND, qui représentent plus de 90% des bénéfices du fabricant.

Les puces DRAM ont représenté environ 70% du bénéfice total de l'entreprise, tandis que les puces NAND ont englobé 23%.

Selon le cabinet d'études de marché TrendForce, les prix de vente moyens des DRAM pourraient baisser de 8 à 13% sur un trimestre en raison de la diminution de la demande saisonnière au premier trimestre.

Les analystes ont prévu que la société continueraient sa croissance robuste cette année alors que les investissements TIC de l'entreprise continueront de rester solide et les stocks de puces des principales entreprises de serveurs devraient baisser. Les prix des puces DRAM devraient commencer à changer vers le troisième trimestre.

L'entreprise a indiqué qu'elle «continuera sa stratégie consistant à se focaliser sur la rentabilité en contenant la volatilité des marchés et en gérant de manière flexible les stocks de DRAM», alors que la question de la chaîne d'approvisionnement devrait se résoudre à partir du deuxième trimestre et la demande du marché pour les puces mémoire augmenter.

Dans un dépôt réglementaire séparé, le fabricant de semi-conducteurs a fait savoir qu'il investirait 2.390 milliards de wons dans l'usine de puces à Wuxi, en Chine, d'ici 2025 pour augmenter la production et la capacité de DRAM.

L'entreprise produit la moitié de sa production annuelle de puces DRAM à Wuxi, qui représente environ 15% des ventes mondiales.

Ella a également prévu que les ventes de NAND doublerait cette année avec le lancement de sa filiale américaine Solidigm, après avoir achevé la première phase de la transaction de rachat de l'activité NAND et SSD (solid-state drive) de l'entreprise américaine Intel Corp. en décembre.

Sur le marché des puces mémoire flash NAND, SK hynix a englobé 13,5%, derrière les 34,5% de Samsung et 19,3% du japonais Kioxia, selon TrendForce.

En absorbant les activités NAND d'Intel, correspondant à 5,9% du marché, SK hynix devrait devenir le deuxième mondial sur ce segment.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page