Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Rencontres entre hauts diplomates nord-coréens et russes

Actualités 09.02.2022 à 10h24
(Photomontage)

SEOUL, 09 fév. (Yonhap) -- De hauts diplomates nord-coréens et russes ont eu récemment de multiples rencontres, ce qui pourrait être un prélude à une reprise des échanges entre les deux pays.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a annoncé ce mercredi que son vice-ministre Im Chon-il s'est entretenu lundi avec l'ambassadeur de Russie en Corée du Nord, Alexandre Matsegora.

«Les deux parties ont échangé des opinions sur les relations Corée du Nord-Russie et d'autres questions d'intérêt mutuel concernant les situations régionales et internationales et sont convenues de renforcer davantage la coopération stratégique entre les deux pays à l'avenir», a déclaré le ministère nord-coréen.

La réunion est intervenue alors que le pays ermite montre depuis récemment des signes d'une reprise partielle des échanges commerciaux avec ses voisins après avoir fermé ses frontières pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

L'ambassadeur de Corée du Nord en Russie, Sin Hong-chol, a rencontré le 3 février dernier le ministre russe du Développement de l'Extrême-Orient et de l'Arctique, Alexei Chekunkov. Les deux hommes ont discuté des moyens de rétablir progressivement les liens économiques et les échanges commerciaux dans un contexte de nouveau coronavirus, selon un post Facebook publié la semaine dernière par l'ambassade de Russie au Nord.

Lors d'une récente réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, la Russie a défendu Pyongyang en appelant à assouplir les sanctions imposées au Nord qui affectent les aides humanitaires.

«Si les Américains et leurs alliés veulent tenir des pourparlers sur le désarmement unilatéral et inconditionnel de la Corée du Nord dans la perspective de changer le régime dans le pays à l'avenir, il n'y aura pas de dialogue», a averti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Igor Morgoulov dans une interview accordée à l'agence de presse russe TASS.

Le mois dernier, la Corée du Nord a redémarré le service de fret ferroviaire sur les voies reliant la ville nord-coréenne de Sinuiju à la ville frontalière chinoise de Dandong.

Des signes indiquant une reprise du commerce avec la Russie ont été également détectés dans la zone frontalière comme des travaux de remise d'état d'une gare de fret et de construction d'entrepôts.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page