Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un professeur sud-coréen envoie à Vogue une lettre de protestation concernant le hanbok

Actualités 11.02.2022 à 10h12
Une photo du «hanfu» publiée sur le compte Instagram de Vogue le mercredi 2 février 2022. (Photo fournie par le professeur Seo Kyoung-duk. Revente et archivage interdits)
Définition du hanbok dans le dictionnaire d'anglais Oxford (Photo fournie par le professeur Seo Kyoung-duk. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 11 fév. (Yonhap) -- Seo Kyoung-duk, professeur de l'université féminine Sungshin et spécialiste de la promotion de la Corée du Sud, a déclaré ce vendredi avoir envoyé une lettre de protestation au magazine de mode américain Vogue qui a présenté le costume traditionnel coréen hanbok sous le nom de hanfu.

Dans un e-mail, Seo a demandé au magazine de prendre les mesures nécessaires le plus tôt possible et a également inclus un clip vidéo présentant le hanbok en anglais et la définition du costume traditionnel dans le dictionnaire d'anglais Oxford (OED).

Vogue a publié une photo d'une mannequin chinoise portant un hanbok sur son compte Instragram officiel en le présentant comme un hanfu et en expliquant que le hanfu est un type de robe datant de l'époque des Han qui ont régné sur la Chine.

En particulier, la mannequin Shiyin, qui est une influente youtubeuse chinoise, a publié des clips vidéo affirmant que «le hanfu n'est pas le hanbok», «le hanbok a été influencé par le hanfu, l'aversion ne peut pas changer l'histoire».

Seo a déclaré dans l'e-mail que «Vogue a commis une grande erreur. Le hanbok est un costume traditionnel coréen, et non le "hanfu". Même le dictionnaire d'anglais Oxford dit clairement que le hanbok est "un costume traditionnel de la Corée"».

Seo a demandé au magazine de supprimer tous les contenus liés car les informations de Shiyin sont fausses.

Le professeur a présenté des publicités du hanbok sur un grand écran du quartier de Times Square à New York 1.000 fois au total pendant quatre semaines en juin 2021 et a réalisé une vidéo en anglais sur l'histoire du hanbok pour la diffuser sur les réseaux sociaux.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page