Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul en communication étroite avec les alliés sur la crise ukrainienne

Actualités 15.02.2022 à 17h11

SEOUL, 15 fév. (Yonhap) -- Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que la Corée du Sud était en communication étroite avec ses alliés sur la crise en Ukraine, dans un briefing de routine ce mardi.

A une question sur le rôle du gouvernement sud-coréen en tant qu'allié des Etats-Unis en cas d'aggravation de la situation, la porte-parole adjointe du ministère, Ahn Eun-ju, a répondu que «le gouvernement surveille de très près l'évolution de la situation de crise en Ukraine».

«La protection de la souveraineté et du territoire et l'indépendance de l'Ukraine doivent être respectées et nous espérons que la paix et la stabilité de l'Ukraine reviennent par la voie du dialogue et de la diplomatie», a-t-elle ajouté.

Le gouvernement envisage également une extension de l'aide publique au développement (APD) pour l'Ukraine ainsi que des aides humanitaires.

Un officiel du ministère des Affaires étrangères sous couvert de l'anonymat a indiqué aux journalistes que «l'Ukraine est un pays désigné comme un principal pays de l'APD entre 2021 et 2025. […] Nous avons le projet d'étendre les aides dans le cadre des relations bilatérales et envisageons également une extension des aides humanitaires».

L'Ukraine a été placée en janvier 2021 sur la liste des principaux pays de l'APD par la Corée du Sud qui détermine ces pays tous les cinq ans.

Les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) ont également lancé leurs aides financières. Le président américain Joe Biden a promis à son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, des aides macroéconomiques supplémentaires pour soutenir l'économie ukrainienne.

Le ministère des Affaires étrangères discute actuellement avec les autres ministères en charge de l'économie afin de minimiser l'impact de la crise en Ukraine en cas d'aggravation.

La manifestation des Ukrainiens sur la rue contre la menace de l'invasion russe. (Photomontage de Yonhap TV)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page