Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul et Téhéran tiennent des discussions sur les fonds gelés

Actualités 16.02.2022 à 14h20

SEOUL, 16 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud et l'Iran ont tenu des consultations de travail afin de discuter des moyens de résoudre les différends de plusieurs années concernant les avoirs de Téhéran gelés ici en raison des sanctions américaines, a déclaré ce mercredi le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Des banquiers iraniens ainsi que des responsables de la compagnie pétrolière publique et du ministère du Pétrole sont dans le pays pour rencontrer des officiels du gouvernement sud-coréen et responsables d'entreprise pour aborder les problèmes économiques en suspens alors que les pourparlers multilatéraux visant à relancer l'accord nucléaire iranien de 2015 entrent dans la dernière ligne droite.

Les relations bilatérales restent effilochées alors que 7 milliards de dollars de fonds iraniens demeurent bloqués dans deux banques coréennes dans le sillage du régime de sanctions américaines, qui ont été réimposées en 2018 après que l'ancien président Donald Trump s'est retiré de l'accord historique.

Au cours des réunions de deux jours à partir de mardi, les deux parties se sont penchés sur les options de paiement détaillées et de la possibilité de reprendre le commerce du pétrole en vue d'un éventuel allégement des sanctions américaines contre l'Iran.

Le pays, qui possède la quatrième plus grande réserve de pétrole au monde, était un fournisseur clé de pétrole pour la Corée du Sud, important des biens tels que des équipements industriels, des appareils électroménagers et des pièces de véhicules.

Le premier vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Choi Jong-kun (2e depuis la g.), rencontre son homologue iranien, Ali Bagheri Kani, à Vienne le 6 janvier 2021, pour discuter de la question des avoirs gelés de Téhéran sous les sanctions américaines. (Photo fournie par le ministère sud-coréen des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page