Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

KDI : aggravation des incertitudes économiques à cause de la guerre en Ukraine

Actualités 07.03.2022 à 14h53
Les prix du gazole et de l'essence dans une station-service le dimanche 6 mars 2022.

Les prix du gazole et de l'essence dans une station-service le dimanche 6 mars 2022.

SEOUL, 07 mars (Yonhap) -- L'économie sud-coréenne est sur la voie de la reprise, mais les incertitudes économiques extérieures ont nettement augmenté alors que l'invasion de l'Ukraine par la Russie a fait monter les prix du pétrole et des matières premières, a fait savoir ce lundi l'Institut coréen du développement (KDI).

La quatrième économie d'Asie maintient une reprise modérée grâce à la production manufacturière solide et le dernier bond des cas de nouveau coronavirus (Covid-19) a des impacts limités sur les services en personne, a fait savoir le KDI dans un rapport mensuel d'évaluation économique.

«Cependant, principalement entraînés par les risques géopolitiques, les marchés financiers mondiaux internationaux sont devenus instables et les prix des matières premières ont augmenté, ajoutant plus d'incertitudes économiques», a dit le rapport.

Il a indiqué que la hausse des coûts de l'énergie pourrait exercer une pression à la baisse sur la trajectoire de la croissance de l'économie sud-coréenne.

L'économie sud-coréenne est sur la voie de la reprise grâce aux exportations de puces et véhicules, alors qu'elle a progressé de 4% l'année dernière, la plus forte croissance en 11 ans.

Les exportations sud-coréennes ont bondi de 20,6% en février par rapport à l'année dernière, étendant leurs gains pour le 16e mois consécutif.

Mais les risques économiques extérieurs ont augmenté alors que l'invasion de l'Ukraine a augmenté les préoccupations sur l'approvisionnement en énergie. La Russie est un des plus grands producteurs de pétrole et gaz naturel au monde.

Le cours du brut de Dubaï, la référence pour la Corée du Sud, s'est élevé à 108,84 dollars par baril vendredi, en hausse par rapport aux 77,12 dollars de la fin de l'année dernière. Le pays dépend des importations pour ses besoins énergétiques.

Le baril de Brent a bondi à 139 dollars, un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis août 2008, suite à des nouvelles selon lesquelles les Etats-Unis et leurs alliés envisagent d'interdire l'importation de pétrole russe.

Les prix à la consommation ont augmenté de plus de 3% pour le cinquième mois consécutif en février, alors que les coûts énergétiques ont bondi sur fond de tensions en Ukraine.

Les prix à la consommation ont progressé de 3,7% en glissement annuel le mois dernier, après une hausse de 3,6% sur un an en janvier.

La Banque de Corée (BOK) a fortement révisé à la hausse ses perspectives d'inflation pour 2022 à 3,1% par rapport à son estimation précédente de 2%. La prévision d'inflation du gouvernement se situe à 2,2% pour cette année. La BOK vise à maintenir l'inflation annuelle à 2% à moyen terme.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page