Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un trésor national coréen vendu à un groupe d'investisseurs étrangers

Actualités 16.03.2022 à 19h09

SEOUL, 16 mars (Yonhap) -- Un trésor national, qui a été mis en vente aux enchères par le musée d'art Kansong, en difficultés financières, mais qui n'a trouvé aucun acheteur en janvier, a récemment trouvé son nouveau propriétaire.

Heritage DAO, un groupe d'investisseurs en crypto-monnaie et passionnés de culture, a acheté le trésor et a proposé de faire don d'une participation de 51% à La Fondation d'art et de culture Kansong qui gère le musée à Séoul, a indiqué la fondation.

DAO, une «organisation autonome décentralisée», est un terme utilisé dans le secteur de la crypto-monnaie pour désigner un groupe de personnes qui réunissent des fonds pour accomplir une tâche particulière.

C'est la première fois qu'un patrimoine culturel répertorié comme trésor national est vendu à un groupe d'investisseurs en crypto-monnaie.

La fondation a également déclaré que l'achat a été effectué par l'intermédiaire de K Auction, la deuxième plus grande maison de ventes aux enchères du pays, et que DAO a demandé que le trésor soit conservé sous sa garde permanente pour profiter au public.

Cependant, elle n'a pas donné de détails sur les raisons pour lesquelles DAO a décidé de restituer plus de la moitié de ses actions.

Les médias locaux ont rapporté que DAO chercherait à obtenir le droit d'émettre des jetons non fongibles (NFT) en échange du don.

«Nous sommes reconnaissants envers le donateur qui a décidé de placer le sanctuaire portatif de la triade de bouddhas en bronze doré, le trésor national, sous notre garde permanente et de faire don de ses actions avec un profond intérêt et une affection pour le patrimoine culturel coréen», a déclaré la fondation dans un communiqué. «Nous nous excusons à plusieurs reprises auprès de nombreuses personnes qui ont aimé et soutenu Kansong (pour avoir mis le bien aux enchères)», a-t-il déclaré. «Nous ferons de notre mieux pour éviter que des choses similaires ne se reproduisent à l'avenir.»

Auparavant détenue par la famille de Jeon Hyeong-pil, le défunt fondateur du musée, la relique bouddhiste était l'un des deux trésors nationaux mis aux enchères à K Auction à Séoul il y a environ deux mois.

Les enchères ont commencé à 2,8 milliards de wons (2,3 millions de dollars) pour le sanctuaire portable de la triade de bouddhas en bronze doré et 3,2 milliards de wons pour la triade de bouddhas debout en bronze doré avec inscription de l'année Gyemi, l'autre article, mais la vente aux enchères s'est rapidement terminée sans aucune offre.

Après les enchères, le deuxième article reste la propriété de la famille Jeon.

L'événement a attiré l'attention du public car c'était la première fois que des trésors nationaux étaient mis en vente aux enchères.

Le sanctuaire portatif, une version miniature d'un sanctuaire bouddhiste à l'intérieur d'un temple, aurait été fabriqué au 11-12ème siècle pendant la dynastie Goryeo (918-1392), tandis que la statue bouddhique daterait du 6ème siècle, pendant le royaume de Baekje (18 av. J.-C.-660 après J.-C.), à en juger par l'inscription au dos de la mandoria.

Les deux biens ont été achetés par le défunt fondateur du musée Jeon alors que la Corée était sous colonisation japonaise (1910-1945). Ils ont été désignés trésors nationaux en 1962.

Confronté à des difficultés financières, le musée a vendu ces dernières années des œuvres de sa collection, dont deux rares statues bouddhiques mises aux enchères en 2020. Les statues ont été achetées par le Musée national de Corée après n'avoir pas trouvé d'acheteurs lors de la vente aux enchères.

Le sanctuaire portable de la triade de bouddhas en bronze doré, le trésor national, mis en vente aux enchères. (Photo d'archives Yonhap. Revente et archivage interdits)
Le sanctuaire portable de la triade de bouddhas en bronze doré, le trésor national, mis en vente aux enchères. (Photo d'archives Yonhap. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page