Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministère de la Défense renforce la cybersécurité face au risque d'attaques en ligne

Actualités 21.03.2022 à 14h45
Ci-dessus, le bâtiment du ministère de la Défense, le vendredi 18 mars 2022. (Pool photo)

SEOUL, 21 mars (Yonhap) -- Le ministère de la Défense et le Service national du renseignement (NIS) ont relevé leur alerte cybersécurité ce lundi sur fond de préoccupations sur d'éventuelles incursions en ligne au moment de la transition présidentielle à Séoul.

Le ministère a renforcé la condition de protection du cyberespace (CPCON) d'un cran au niveau 3, le troisième plus élevé du système à cinq niveaux. Le NIS a renforcé sa propre alerte de sécurité au niveau 2, le deuxième plus faible de son système comptant quatre niveaux.

Les ajustements sont intervenus alors que le cyberespace a émergé comme un domaine clé de la sécurité comme on l'a vu dans le conflit en cours entre la Russie et l'Ukraine et les cybermenaces continues du Nord, ont déclaré des officiels de Séoul.

Avec le premier renforcement de la CPCON depuis août dernier, le ministère intensifiera la coopération entre le gouvernement, le secteur privé et l'armée pour éviter les défis potentiels en matière de cybersécurité et vérifier préventivement les moyens de défense en ligne du pays, selon les officiels.

Suite à la hausse de l'alerte cybersécutié du NIS, les gouvernements central et provinciaux et les organisations publiques renforceront leur posture de préparation liée à la cybersécurité.

Le NIS a indiqué que ce relèvement est intervenu dans un contexte de préoccupations selon lesquelles des hackers pourraient tenter de voler les documents politiques du prochain gouvernement qui sera lancé le 10 mai.

Les craintes selon lesquelles des cyberattaques de représailles pourraient viser le pays qui s'est joint aux sanctions contre la Russie pour son invasion de l'Ukraine sont apparues.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page