Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Légère diminution des naissances en janvier

Actualités 23.03.2022 à 14h44

SEOUL, 23 mars (Yonhap) -- Le nombre de bébés nés en Corée du Sud a légèrement diminué en janvier par rapport à l'année précédente, a indiqué ce mercredi Statistique Corée (KOSTAT), soulignant la situation démographique morose du pays avec un taux de natalité chroniquement bas.

Au total, 24.598 bébés sont nés en janvier, en baisse de 1,2% par rapport à l'année précédente et le décompte le plus bas du mois, selon les données.

Janvier a également marqué le 74e mois consécutif d'affaissement en glissement annuel. Pourtant, ce chiffre était supérieur aux 17.084 nouveau-nés signalés le mois précédent.

Le léger tassement est survenu alors que de nombreux jeunes Sud-Coréens choisissent de s'éloigner des trois étapes majeures de la vie, à savoir l'amour, le mariage et les enfants, au milieu d'un ralentissement économique prolongé et de la hausse des prix des logements ces dernières années.

Le taux de fécondité total de la Corée du Sud a atteint un bas historique de 0,81 en 2021. Le taux était inférieur à 1 pour la quatrième année consécutive.

Un centre public de soins postnatals dans la ville portuaire d'Ulsan, dans le sud-est du pays. (Photo d'archives)

Le nombre de décès a quant à lui augmenté pour le 11e mois consécutif en janvier dans un contexte de vieillissement rapide et de pandémie de Covid-19, a indiqué KOSTAT.

Le total des décès s'est élevé à 29.686 pour le mois, en hausse de 9% par rapport à l'année précédente. Le taux de croissance sur un an était en baisse par rapport à une augmentation de 17,7% en décembre.

En conséquence, la population du pays a diminué de 5.088 en janvier, marquant le 27e mois consécutif de baisse.

La Corée du Sud a signalé la première baisse naturelle de sa population en 2020, le nombre de décès ayant dépassé celui des nouveau-nés.

Le nombre de personnes se mariant a diminué de 9,4% en glissement annuel pour atteindre 14.753 en janvier, contre une chute de 10,7% en décembre.

Au milieu de la tendance à la baisse des mariages, davantage de personnes ont reporté ou retardé le moment de se passer la bague au doigt en raison de la pandémie de Covid-19, selon le bureau des statistiques.

Les divorces dans la quatrième économie d'Asie ont baissé de 12,1% en glissement annuel à 7.359 en janvier.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page