Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Yoon aura une conversation téléphonique avec Xi cet après-midi

Actualités 25.03.2022 à 11h18
Photomontage montrant le président élu Yoon Suk-yeol (à dr.) et le président chinois Xi Jinping. (Yonhap)

SEOUL, 25 mars (Yonhap) -- Le président élu Yoon Suk-yeol aura un contact téléphonique avec le président chinois Xi Jinping ce vendredi et devrait discuter du dernier lancement de missile balistique intercontinental (ICBM) de la Corée du Nord, a déclaré la porte-parole de Yoon, Kim Eun-hye.

La conversation téléphonique aura lieu dans l'après-midi, a-t-elle ajouté.

«Le président élu et le président Xi devraient se consulter étroitement sur la situation sécuritaire grave sur la péninsule coréenne dans le sillage du lancement d'ICBM de la Corée du Nord hier», a fait savoir Kim. «La provocation, qui a intensifié les tensions sur la péninsule coréenne, ne peut qu'être traitée.»

La Corée du Nord a confirmé plus tôt avoir testé avec succès un nouvel ICBM, appelé Hwasong-17, jeudi sur ordre direct de son dirigeant Kim Jong-un, abandonnant son moratoire auto-imposé sur les tests de missiles de longue portée qui était en place depuis fin 2017.

La Chine est la principale alliée et bienfaitrice économique de la Corée du Nord, et sa coopération est considérée comme une clé pour démanteler les programmes d'armes nucléaires et de missiles du régime nord-coréen.

Yoon et Xi discuteront également des moyens d'étendre les relations, alors que cette année marque le 30e anniversaire des liens diplomatiques entre les deux nations, selon Kim.

La porte-parole a observé que Xi n'a jamais parlé avec un dirigeant élu étranger avant son investiture dans le passé.

Xi a envoyé un message de félicitations plus tôt ce mois-ci à Yoon dès son élection, disant que la Corée du Sud est une «voisine proche et un partenaire important pour la coopération».

Yoon a dit souhaiter voir des liens plus profonds avec la Chine mais a laissé entendre qu'il ne se plierait pas aux souhaits de Pékin s'ils ne servent pas l'intérêt national.

Depuis son élection, Yoon a eu des conversations téléphoniques avec le président américain Joe Biden, le Premier ministre japonais Fumio Kishida, le Premier ministre britannique Boris Johnson, le Premier ministre australien Scott Morrison, le Premier ministre indien Narenda Modi et le président vietnamien Nguyen Xuan Phuc.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page