Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Time : Hybe toujours dans la liste des 100 entreprises les plus influentes du monde et Pinkfong fait son entrée

Actualités 31.03.2022 à 14h58
BTS et Bang Si-hyuk, président du conseil d'administration de Hybe en couverture du magazine Time. (Capture d'écran de Time. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 31 mars (Yonhap) -- Hybe, société de divertissement à l'origine du groupe superstar de K-pop Bangtan Boys (BTS), figure dans la liste des 100 entreprises les plus influentes du monde 2022 du magazine américain Time et ce pour la deuxième année consécutive.

Time a dévoilé mercredi (heure américaine) sa nouvelle liste qui inclut Apple, Rivian, Pfizer, Disney, Tiktok, Balenciaga, Opensea, United et Spotify.

Hybe a été classé cette année dans la catégorie «Leaders» après avoir fait partie des «Pionniers» l'année dernière.

«Hybe et Bang Si-hyuk sont en train de transformer l'industrie musicale avec un coup de pouce de BTS», a déclaré le magazine hebdomadaire en présentant la société de divertissement sud-coréenne comme une «puissance de la musique pop».

«Hybe n'est pas juste une maison de disques ou une société de gestion», a-t-il noté en citant Bang, président du conseil d'administration de Hybe : «Notre vision est de devenir la première plate-forme de style de vie du divertissement du monde avec la musique, notre fondement.»

Time a estimé que Hybe s'est développé en commençant par être un petit incubateur d'artistes qui a sélectionné BTS pour devenir une industrie à 360 degrés à l'image de Disney qui possède et exploite diverses propriétés intellectuelles. Il a notamment rappelé son rachat de la société Ithaca Holdings basée aux Etats-Unis et gérant des artistes comme Justin Bieber, J Balvin et Ariana Grande, son entrée sur le marché des jetons non fongibles (NFT) et ses efforts d'élargissement au Japon et aux Etats-Unis, ainsi que l'exploitation de l'application de communauté de fans Weverse.

En outre, Bang et le septuor sont sur la couverture du dernier numéro du magazine qui a souligné que «le sud-coréen Hybe est en train de réinventer l'industrie de la musique». BTS, désigné «Artiste de l'année», avait aussi fait la couverture de cette revue en décembre 2020, ainsi qu'en 2018.

En outre, une autre société coréenne, The Pinkfong Company, producteur de la célèbre vidéo «Baby Shark», a intégré la liste cette année, dans la catégorie des «Disruptors».

«"Baby Shark" qui est devenu en janvier la première vidéo YouTube à être vue plus de 10 milliards de fois est plus qu'une simple chanson accrocheuse. C'est une grande industrie pour son créateur, le sud-coréen Pinkfong Company», a expliqué Time.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page