Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul investira plus de 300 Mds de wons pour renforcer la sécurité aérienne

Science/Tech 12.04.2022 à 16h52
Des postes de contrôle de sécurité à l'aéroport international d'Incheon le vendredi 12 janvier 2019. (Photo fournie par le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 12 avr. (Yonhap) -- Le gouvernement a déclaré ce mardi qu'il mettrait en place un nouveau système de contrôle dans les aéroports vers 2027, qui permettra aux passagers d'éviter de sortir leurs ordinateurs portables et articles liquides lors des vérifications de sécurité.

Le système intelligent «Walk Through» peut détecter les portables, matières radioactives, liquides interdits et d'autres produits dans les bagages de cabine, ce qui pourra raccourcir le processus de contrôle de 37 secondes à l'heure actuelle à 7 secondes, selon le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport.

Le nouveau système fait partie d'un plan de base pour la sécurité aérienne d'une valeur de 301,3 milliards de wons (243,5 millions de dollars), qui appelle à une série de mesures pour améliorer le système de sécurité dans les aéroports et d'autres installations concernées et pour s'assurer des technologies avancées dans le domaine.

Le gouvernement projette également d'affecter quelque 49,9 milliards de wons au cours des cinq prochaines années pour développer des équipements de contrôle avancés qui adoptent des technologies comme l'intelligence artificielle (IA) et les ondes térahertz, conformément à la nécessité croissante pour un mode de transport alternatif, tels que la mobilité aérienne urbaine.

Le plan quinquennal de 2022-2026 appelle également à une intégration d'informations sur la sécurité aérienne, qui est gérée séparément par le gouvernement central et les agences concernées, et à la numérisation de tous les matériels connexes d'ici 2023.

Ces informations seront utilisées pour établir un système conçu pour analyser les attaques terroristes et cyberattaques contre les aéroports et avions à l'horizon de 2026 afin de prévenir et mieux répondre aux défis sécuritaires croissants, selon le ministère.

Il a également promis d'établir un système de détection de drone dans les principaux aéroports afin de contrer efficacement les véhicules sans pilote illégaux.

«Nous élargirons également la reconnaissance mutuelle de normes de sécurité avec les autorités aériennes étrangères pour simplifier le processus d'embarquement et améliorer le confort des passagers», a indiqué le ministère.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page