Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(Profil) Le député Park Jin nommé ministre des Affaires étrangères

Actualités 13.04.2022 à 17h53
Ministre des Affaires étrangères désigné
Le chef de la délégation du président élu Yoon Suk-yeol pour des consultations politiques Corée du Sud-Etats-Unis, Park Jin (au c.) prend la parole durant une conférence de presse à Washington le vendredi 8 avril 2022. (Pool photo)

SEOUL, 13 avr. (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères désigné Park Jin, est un député élu quatre fois et connu pour ses compétences dans les affaires étrangères acquises au cours de sa longue carrière dans la politique, le milieu universitaire et la fonction publique.

Le député du Parti du pouvoir du peuple (PPP) a été président de la commission parlementaire des affaires étrangères et a également travaillé comme professeur de sciences politiques, diplomate et responsable de communication du bureau présidentiel.

Park, âgé de 66 ans, est entré en politique en tant que conseiller de presse de l'ancien président Kim Young-sam en 1993, Park a remporté un siège parlementaire dans la circonscription de Jongno à Séoul lors d'une élection partielle en 2002 et a obtenu deux mandats supplémentaires.

Après une absence de huit ans, il a été élu député pour la quatrième fois à Séoul en 2020 et s'est joint à la campagne de Yoon pour établir les stratégies liées aux affaires étrangères.

Park a dirigé la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale de 2008 à 2010. Au cours de cette période, il a eu un tête-à-tête en 2008 avec Joe Biden, le président du comité des affaires étrangères du Sénat américain d'alors, au Congrès à Washington.

Avant d'entrer en politique, il a fait des études de droit à l'université nationale de Séoul et a brièvement travaillé au ministère des Affaires étrangères après avoir réussi le concours de diplomate en 1977.

Park a déclaré qu'il ressent un sens de la responsabilité «beaucoup plus important», la Corée du Sud étant confrontée à une multitude de défis en matière de politique étrangère, tels que l'intensification de la rivalité sino-américaine et des liens tendus avec le Japon, pour n'en citer que quelques-uns.

Il s'est engagé à mener une diplomatie servant les intérêts nationaux et à répondre aux défis liés à la sécurité, l'économie et d'autres domaines.

«Je ressens la lourde responsabilité d'avoir été nommé ministre des Affaires étrangères à un moment critique qui souligne l'importance de la diplomatie, plus qu'à tout autre moment», a-t-il déclaré dans un communiqué de presse publié par le ministère des Affaires étrangères.

«De nombreuses tâches attendent l'administration Yoon Suk-yeol, dont les provocations de la Corée du Nord, le conflit entre les Etats-Unis et la Chine, la crise ukrainienne, la chaîne d'approvisionnement mondiale, la sécurité économique, le Covid-19 et le changement climatique», a-t-il ajouté.

La nomination est intervenue seulement quelques jours après que Park est rentré à Séoul suite à un voyage d'une semaine à Washington en tant que chef de la délégation de Yoon pour coordonner les politiques étrangères et de sécurité avec des officiels et leaders du Congrès des Etats-Unis.

Le candidat a obtenu un master en administration publique à l'école d'administration publique de l'université Harvard (Harvard Kennedy School) en 1985 et a reçu un doctorat en politique à l'université d'Oxford en 1993.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page