Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Semi-conducteurs : Samsung Electronics de nouveau le leader mondial devant Intel

Actualités 15.04.2022 à 15h42
Usine de fabrication de puces mémoire de Samsung Electroics Co. à Pyeongtaek, dans la provice du Gyeonggi. (Photo fournie par Samsung Electronics. Revente et archivage interdits)

SEOUL 15 avr. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. est redevenu le plus grand fournisseur de semi-conducteurs au monde l'année dernière, détrônant le géant américain Intel Corp., grâce à la forte demande pour ses puces mémoire, a révélé ce vendredi un rapport du cabinet d'études de marché Gartner.

Le géant sud-coréen de la technologie a enregistré l'an dernier 73,2 milliards de dollars de ventes de semi-conducteurs, représentant 12,3% du marché mondial, devançant de justesse Intel qui a affiché 72,5 milliards de dollars de ventes et une part de 12,2%.

Samsung a ainsi récupéré sa position de numéro un mondial dans le domaine des semi-conducteurs après l'avoir cédée au géant américain en 2018.

La société sud-coréenne SK hynix Inc. s'est placée troisième avec une part de marché de 6,1%, devant les américains Micron Technology Inc. (4,8%) et Qualcomm Inc. (4,6%), selon Gartner.

Le marché mondial des semi-conducteurs a crû de 26,3% pour atteindre 595 milliards de dollars l'année dernière, ce malgré la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Cette croissance est attribuée au lancement de smartphones 5G et à la hausse des prix de vente des semi-conducteurs provoquée par l'augmentation des prix logistiques et des matières premières, a analysé le cabinet d'études de marché.

Les ventes mondiales de puces mémoire dirigées par les fabricants coréens ont augmenté de 33,2% l'année dernière par rapport à l'année précédente et englobé 27,9% du marché des semi-conducteurs. Les ventes de puces automobiles ont affiché une croissance de 34,9% et celles de puces mobiles de 24,6%.

Dans le rapport, les chiffres de Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) Ltd, la plus grande fonderie sous contrat au monde, ont été exclus. Ses ventes ont totalisé 56,8 milliards de dollars l'année dernière, plaçant la société à la troisième place derrière Intel.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page