Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud convoque l'envoyé iranien après les déclarations d'un journal iranien sur le détroit d'Ormuz

Actualités 18.04.2022 à 19h58

SEOUL, 18 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a convoqué l'ambassadeur iranien ce lundi après qu'un quotidien iranien conservateur a dit que l'Iran devrait bloquer les navires sud-coréen dans le détroit d'Ormuz.

Le vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Yeo Seung-bae, a convoqué l'ambassadeur iranien Saeed Badamchi Shabestari et lui a fait part de ses préoccupations concernant l'article du journal Kayhan, selon lequel l'Iran devrait bloquer les navires coréens dans le détroit en raison de différends concernant les avoirs de Téhéran gelés en Corée du Sud en vertu des sanctions américaines.

Au cours de la réunion, l'envoyé iranien a déclaré que l'opinion publiée dans le journal ne reflète pas la position officielle de Téhéran et a informé Yeo de la position de l'Iran sur cette question, selon le ministère des Affaires étrangères.

Le 4 janvier de l'année dernière, le Corps des gardiens de la révolution islamique d'Iran a saisi le MT Hankuk Chemi en raison d'allégations de pollution environnementale. Le navire, qui se rendait d'Arabie saoudite aux Emirats arabes unis, transportait 20 membres d'équipage, dont cinq Coréens.

Le navire a été libéré environ trois mois plus tard. Certains estiment que la saisie pourrait être due à la colère de l'Iran concernant ses 7 milliards de dollars gelés en Corée du Sud en vertu des sanctions américaines.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page