Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Pyongyang a tiré un missile balistique à une altitude de 780 km et une distance de 470 km

Actualités 04.05.2022 à 15h49
Des missiles balistiques intercontinentaux présumés Hwasong-17 sont présentés au défilé militaire de masse organisé sur la place Kim Il-sung à Pyongyang, le soir du lundi 25 avril 2022, à l'occasion du 90e anniversaire de la fondation de l'Armée révolutionnaire populaire coréenne (ARPC), d'après une annonce de l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Ci-dessus, le nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-17 qui a été lancé le jeudi 24 mars 2022, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
La Corée du Nord a lancé un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM), Hwasong-17, le jeudi 24 mars 2022, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 04 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord a tiré un missile balistique vers la mer de l'Est ce mercredi vers 12h03, selon une analyse du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS). Il a détaillé que ce missile a été lancé depuis le quartier de Sunan à Pyongyang, a parcouru environ 470 km à une vitesse de Mach 11 et a atteint une altitude de 780 km.

Certains experts estiment que la Corée du Nord a tenté un nouveau tir d'essai de missile balistique intercontinental (ICBM) de type Hwasong-17 après le tir de mars dernier qui s'est soldé par une explosion dans l'air. Alors, le régime ermite aurait effectué un essai sur une distance réduite.

Le chef du JCS, Won In-choul, a eu une visioconférence avec le commandant des Forces américaines en Corée du Sud (USFK), Paul LaCamera, afin de partager des renseignements recueillis et de discuter des moyens de consolider les postures des deux alliés face à ce genre de provocation nord-coréenne, selon les explications du JCS.

Par ailleurs, le JCS a déclaré que «les tirs successifs de missiles balistiques de la Corée du Nord sont des actes menaçants sérieux qui entravent la paix et la stabilité contre la communauté internationale et sur la péninsule coréenne», ajoutant qu'«il s'agit d'une violation nette des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies», tout en réclamant l'arrêt immédiat de ces actes.

Ce tir de missile balistique est survenu six jours avant l'investiture du nouveau président Yoon Suk-yeol au Sud alors que le leader nord-coréen Kim Jong-un a évoqué un usage éventuel de moyens nucléaires pour des «frappes préemptives» en cas de nécessité lors d'un grand défilé militaire tenu à Pyongyang le lundi 25 avril dernier.

«Si les forces essaient de violer les intérêts fondamentaux de notre Etat, nos forces nucléaires devront accomplir de manière décisive leur deuxième mission», a lancé le leader nord-coréen dans son discours du défilé militaire de masse organisé à l'occasion de la fondation de l'Armée révolutionnaire populaire coréenne (ARPC).

Actuellement, les autorités militaires du Sud analysent la trajectoire, l'altitude et la distance parcourue du missile tout en maintenant la posture de défense et en surveillant les mouvements nord-coréens liés à ce tir. Le quartier de Sunan à Pyongyang est l'endroit où la Corée du Nord a effectué un tir d'essai d'ICBM le 24 mars dernier.

Le lendemain de ce tir d'essai, la Corée du Nord a prétendu dans un rapport de média qu'elle a testé un missile de type Hwasong-17 alors que les autorités militaires du Sud analysent qu'il s'agissait d'un ICBM de type Hwasong-15.

Le tir d'aujourd'hui s'agit de la 14e démonstration de force ou provocation menée par la Corée du Nord depuis le début de cette année et la précédente remontait au 16 avril dernier vers 18h avec les lancements de deux nouveaux missiles guidés tactiques.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page